Nassogne: la fin du selfbanking, un service de plus qui disparaît

 Publié le mardi 09 fevrier 2021 à 17:13 - Mis à jour le mardi 09 fevrier 2021 à 17:46    Nassogne

BPost Banque (BPost-BNP Paribas Fortis) retire en ce moment des selfbanking de ces bureaux. Certains ne seront pas remplacés comme à Nassogne où la population âgée, dépendante ou précarisée se sent pénalisée. Le distributeur d'argent n'est pas menacé, mais la machine pour les extraits et virements a vécu ses dernières heures ce mardi. En réalité, l'appareil est débranché depuis fin décembre et cela embête bien ses anciens utilisateurs. Ceux-ci doivent donc se rendre à Marche, à Saint-Hubert ou à Rochefort pour pouvoir effectuer leurs virements et retirer leurs extraits.

 

Ils ne souhaitent pas se mettre à la banque par internet. Peur des piratages, méconnaissance de l'informatique, pas d'accès à internet, les raisons peuvent être multiples. Mais ce sont souvent les mêmes personnes qui sont pénalisées. "En région rurale, il vaut mieux être jeune et en bonne santé que vieux, malade, à mobilité réduite ou précarisé", s'insurge-t-il.

 

Les opérations au guichet coûtent désormais très chers. Et l'envoi postal n'est pas efficace. Premier échevin et aussi ancien syndicaliste de la poste, André Blaise a déposé une motion au dernier conseil commual, outré du non remplacement de cet appareil, faute de rentabilité.

 

L'enlèvement du selfbanking est un service de plus qui disparaît. La population rurale est lassée de toujours devoir se battre. La privatisation totale de BPost Banque - annoncée fin d'année- n'augure pas de jours meilleurs.