Info

Météo capricieuse : les abeilles souffrent, les récoltes de miel sont en baisse

video loading
loading video
 Publié le mardi 18 juin 2024 à 17:00 - Mis à jour le mardi 18 juin 2024 à 17:12    Bastogne

2024, une mauvaise année pour les apiculteurs du pays. La météo froide et pluvieuse explique les mauvaises récoltes du printemps. A l'école des abeilles de Michamps, les apiculteurs attendent de meilleures conditions climatiques


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Les apiculteurs font grise mine en ce début d'été. Pluie, froid, vent ne favorisent pas l'éclosion des fleurs et donc le travail des abeilles. A Michamps, à proximité des ruches de l'école des babeilles, des milliers d'abeilles devraient butiner à cette période de l'année. Ce n'est pas le cas. Les récoltes de miel  au printemps ont été mauvaises. A peine 80Kgs, contre 3To (au total) l'an passé. C'est mal parti pour faire tout aussi bien.

 "La récolte du printemps? Une catastrophe, ce fut misérable, minable, pauvre...cette année! il pleut, il n'y a pas de miel, les abeilles ne sortent pas. Elles meurent de faim, sans oublier les maladies qui les tuent", Jocelyne Collard

L'école des abeilles doit elle-aussi s'adapter. Faute de miel, les cours sont souvent modifiés.

 "On devait faire un cours sur l'extraction du miel aujourd'hui, mais il n'y a pas de miel. On va changer le cours", Jéremy Balland

Malgré cette situation, les élèves sont nombreux à suivre cette formation d'apiculteur. En attendant des jours meilleurs, ces apiculteurs prennent leur mal en patience. Selon les prévisions, le ciel devrait être plus favorable fin juin, début juillet.


Laurent Trotta