Info

Marloie. Bricolux. La robotisation a révolutionné le fonctionnement de ce grossiste en matériel scolaire

video loading
loading video
 Publié le vendredi 20 août 2021 à 13:50 - Mis à jour le vendredi 20 août 2021 à 14:09    Marche-en-Famenne

La rentrée scolaire approche à grands pas. Chez Bricolux, à Marloie, c'est le rush. Ce grossiste est spécialisé dans les fournitures scolaires. Entre 2.000 et 2500 écoles lui passent commande. La robotisation du stock léger a révolutionné le fonctionnement de l'entreprise.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


D'un côté, Patrick, préparateur de commande. De l'autre, Ariane, active sur la deuxième plateforme robotisée de cette entreprise, spécialisée dans le matériel scolaire. Patrick et Ariane gèrent, à eux deux et en même temps, 96 commandes. La robotisation a été mise en route l'an dernier en pleine crise Covid. Grâce à elle, les travailleurs ont fait l'économie de 1.500 kms de marche entre les rayons. Airane Collard, préparatrice de commandes:

"Au lieu de prendre la charrette, comme je faisais avant, et aller dans tous les rayons,  maintenant ce sont les robots qui viennent à moi avec toutes les étagères."
Une vraie révolution qui n'a pas d'impact sur le personnel fixe. Par contre, Bricolux engage moins d'étudiants. Ceux-ci sont d'ailleurs devenus une denrée rare. "En ce mois d'août, impossible d'en trouver sur Marche-en-Famenne" nous glisse Alain Collard, le directeur de Bricolux, qui recherche encore des jeunes.

5.000 casques anti-bruit vendus chaque année

La marchandise légère est donc gérée via les robots mais tout le matériel lourd est encore traité, à l'ancienne, par ces étudiants. La robotisation a permis d'augmenter le nombre de produits proposés. Ils sont passés de 4.000 à 8.000. La public, lui, n'a plus accès aux rayons et passe commande sur le web. Alain Collard nous fait découvrir les articles à succès comme ce casque anti-bruit, 5.000 vendus par année, ou encore cet élastique à fixer à une table ou à une chaise.

Autre révolution, le catalogue papier va disparaître. En PDF, il sera visible sur le site internet uniquement. Et puis, fini le camion de livraison de Bricolux. Avec des délais de livraison de plus en plus courts, l'entreprise doit faire appel aux sociétés spécialisées de transporteurs. Dès la mi-août, l'activité ici s'intensifie. Bricolux fournit de 2.000 à 2.500 écoles en Wallonie et à Bruxelles. L'entreprise a aidé des établissements touchés par les inondations. Objectif: que chacun soit livré et prêt pour le 1er septembre.


Samira Boudou