Info

Marche : "Bienvenue à la nouvelle maternité"

video loading
loading video
 Publié le mardi 18 janvier 2022 à 17:32 - Mis à jour le mardi 18 janvier 2022 à 18:48    Marche-en-Famenne - Province

L'hôpital Princesse Paola  à Marce-en-Famenne a ouvert sa nouvelle maternité ce mardi matin. Durant toute la journée, les sages-femmes ont assuré les transferts de chambre des jeunes parents et de leurs bébés.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Des applaudissements nourris pour Léonie. La jeune bébé, 52 cm, 3,5 kg,  est née ce dimanche dans l’ancienne maternité de Marche-en-Famenne.  C’est elle qui inaugure le nouveau service !
"C'est clair, lumineux, spacieux !" réagissent à l'unisson ses parents, Hyacinthe Fourneau et Clémence Voz, en découvrant les  locaux, aux tons neutres et reposants, plus spacieux que dans l’ancienne aile.
Les jeunes papas y trouveront même une banquette-lit, plus pratique que le traditionnel lit pliable. La nouvelle maternité compte dix-sept lits, onze chambres individuelles et trois chambres double.

Une troisième salle d'accouchement

Dans le prolongement des chambres, se situe l'espace réservé aux accouchements : trois salles, une de plus qu’auparavant, munies des derniers appareils de préparation. "Dans la baignoire, les futures mamans prennent la position qu'elles préfèrent. Une toile pend au plafond, à laquelle elles peuvent se tenir dans une position ou l'autre", explique Bénédicte Nannan, sage-femme. "Et ça répond à une demande importante. La physiologie revient au premier plan, avec le travail sans péridurale, ou le moins médicalisé."

Des formes arrondies

Ce que les parents apprécieront aussi ce sont les espaces communs ouverts, aérés et le couloir aux courbes douces et reposantes…

 Un déménagement préparé de longue date

Après les consultations et la gériatrie, la maternité est le troisième service à investir la nouvelle aile B6 de l’hôpital. Le fruit de nombreux échanges depuis plusieurs semaines, entre toutes les équipes. "Que ce soit l'économat, l'informatique, l'entretien, la cuisine, l'accueil, tout le monde a dû se synchroniser pour tout soit nickel ce 18 janvier", confie Anne Batter, sage-femme en chef de l'hôpital. Car le défi est important : il faut  assurer la continuité du service et donc être prêts à intervenir pour toute urgence. D'ailleurs, en ce jour exceptionnel, la vingtaine de sage-femmes est sur le pont, à ne pas compter les  allers-retours entre les deux bâtiments. "Même si on a petit pincement au coeur, on est impatientes de s'installer dans les nouveaux locaux. C'est un grand changement, mais ça fait bien", témoigne Laura Schaers, sage-femme.

Une équipe soudée

 "Que l'infrastructure soit vieillotte ou moderne, l'important ce sont les soins qu'on accorde à nos bébés", tempère quelque peu Ludovic Borsu, jeune papa de jumelles, avant d'insister : "et je dois dire qu'ici, personnel soignant est au top du top !"
Il faut dire que l'ambiance y est merveilleuse. Le service de maternité de Marche-en-Famenne est un des rares à ne pas connaître la pénurie d'infirmières. Au contraire, la liste d'attente est longue pour intégrer l'équipe. Parmi les rares à avoir connu le premier déménagement fin des années '80, Sylviane Lucy souligne : "On voulu avant tout garder notre esprit d'équipe, de petite maternité, et de pouvoir accompagner les mamans tout au long de leur présence parmi nous. C'est la force de notre équipe."

Avec 588 accouchements pratiqués en 2021, la maternité de Marche-en-Famenne a connu une évolution comme jamais les années précédentes, constate non sans une certaine fierté le directeur médical de l'IFAC-Vivalia, Philippe Deleuze.
A coup sûr, ces nouvelles installations vont encore raviver les couleurs de l’hôpital Princesse Paola.


Christophe Thiry





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus