Le père Bernard-Joseph désigné nouveau supérieur d'Orval

 Publié le samedi 03 octobre 2020 à 10:46 - Mis à jour le lundi 05 octobre 2020 à 17:06    Florenville

Ce sont nos confrères de l'Avenir qui ont relayé ce samedi l'information, le diocèse de Namur a annoncé ce vendredi la nomination du père Bernard-Joseph comme nouveau supérieur de l'Abbaye d'Orval. Comme précisé dans le communiqué du diocèse, la nomination a eu lieu jeudi :

"Ce 1er octobre, Dom Nathanaël Koninkx, abbé de Westmalle et Père Immédiat d'Orval a nommé le père Bernard-Joseph Samain, comme supérieur ad nutum, c'est le terme canonique. Le supérieur est désigné et non pas élu au sein de la communauté"

Supérieur et pas Père abbé

La précision est importante, car il y a une distinction entre ce titre et celui de Père abbé, comme l'était Lode Van Hecke, nommé évêque de Gand par le pape François en novembre 2019.

Le père Bernard-Joseph assumera la charge de supérieur jusqu'à la désignation d'un nouveau Père abbé par la communauté des moines. Une procédure qui peut s'avérer très longue. Au terme de celle-ci, un autre moine pourrait très bien être choisi comme Père abbé.

Les félicitations de Mgr Warin

En attendant, c'est bien Dom Bernard-Joseph qui guidera sa communauté. Dès l'annonce de sa désignation Mgr Pierre Warin a tenu à le féliciter :

  ''Permettez-moi, écrit-il, de vous féliciter chaleureusement et de vous souhaiter bon vent au service de vos frères. Dans la prière je confie la Communauté et son Supérieur au Seigneur, et vous salue bien fraternellement en Lui.''

 
Le nouveau supérieur est bien connu des retraitants


 À Orval, Bernard-Joseph Samain est bien connu des retraitants, en tant que frère hôtelier il assurait l'accueil de ceux-ci et c'est encore le cas ce week-end. À l'occasion d'un magazine consacré aux retraites à Orval "Le silence est d'Or" il nous confiait le plaisir de cette charge et la chance de vivre dans ce havre de paix.


Côté biographie, le diocèse écrit que "Dom Bernard-Joseph est né à Graux, dans l'Entre-Sambre-et-Meuse, en 1947. ''Dans le grand Mettet'' précise-t-il d'emblée. Il est entré à l’abbaye d’Orval en 1970, a fait sa profession solennelle en 1976 et a été ordonné prêtre en 1983".


Le père Bernard-Joseph est également un amoureux des lettres :


"Diplômé en philologie classique de l'université de Leuven, il a enseigné le latin, le grec et le français. On lui doit de nombreuses traductions de textes latin du 12e siècle signés Bernard de Clairvaux, Guerric d'Igny.... Durant douze années, de 2000 à 2012, il a aussi participé à la rédaction de la revue Collectanea Cisterciensia, une revue littéraire cistercienne dans laquelle il signait une chronique.

Depuis plus de 20 ans, il anime encore des sessions d'éveil spirituel autour des textes de Guillevic, un poète breton. En mars dernier, il avait participé à l'émission de la RTBF ''Et Dieu dans tout cela''. Le Père Bernard-Joseph était interrogé sur la manière de vivre le confinement dans un lieu comme une abbaye".