Info

Le marché de Noël maintenu à Neufchâteau

video loading
loading video
 Publié le lundi 06 décembre 2021 à 18:06 - Mis à jour le mercredi 08 décembre 2021 à 21:32    Neufchâteau

Contraint de l'annuler l’an dernier, l'office du tourisme de Neufchâteau a renoué avec son marché de Noël. Une petite vingtaine d'artisans et producteurs locaux ont investi la place Charles Berg, deux jours durant.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Autorisé en extérieur, le marché de Noël de Neufchâteau n'a pas échappé aux mesures sanitaires : contrôle CST à l'entrée, masque obligatoire et dégustation à table... "On était au taquet, admet Catherine Vierset, de l'office du tourisme chestrolais. Jusqu'à la dernière minute, on a attendu la conférence de presse du Codeco vendredi pour savoir si on maintenait ou non. Mais on avait travaillé toute la semaine comme si ça se faisait, et on a bien fait.

De la Drôme à Neufchâteau

Jusqu'au dernier moment aussi, il a fallu gérer des désistements d'artisans, pour cause de quarantaine. Des absences qui ont fait le bonheur de Manon Quoilin : "J'étais inscrite au marché de Bruxelles, mais il a été annulé. Comme j'étais déjà en Belgique, j'ai cherché d'autres disponibilités et Neufchâteau m'a accueillie."  Originaire de Manhay, la jeune dame s'est installée dans la Drôme et y cultive de la lavande. "Nous avons quelques hectares et nous en tirons de l'huile essentielle bio."  

La L4, brassée dans 10m2

La famille Lambotte, quant-à elle, soutire de la bière. "La L4 : "L" comme Lambotte et 4 pour nos trois enfants et moi-même", explique fièrement Marc, le papa. "Je cherchais un projet à développer en famille. En 2018, j'ai investi dans du matériel. Nous nous sommes installés dans la cave, 10m2, et on a réussi à sortir cinq bières : ambrée, triple, blonde, brune et la fûtée."

Des têtes de cerfs découpées au plasma

Lui aussi a investi sa maison pour sa passion : la découpe au plasma. Installé à Saint-Vincent (Tintigny), Clément Gillet consacre ses après-journées et ses week-ends, "la nuit aussi parfois", à créer des formes, des textes, des animaux, au départ de simples tôles.

Sans oublier les traditionnels péquets et vins chaud, le tout agrémenté de contes et d'un concert de musique en clôture.

 


Christophe Thiry





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus