Assises. "Clara Maes est la seule suspecte" selon les enquêteurs

 Publié le mardi 06 octobre 2020 à 14:09 - Mis à jour le lundi 12 octobre 2020 à 12:24    Libramont

Ce lundi après-midi, les enquêteurs ont expliqué en détails leurs investigations et ont mis en lumière les nombreuses contradictions, selon eux, de l’accusée Clara Maes, "seule suspecte révélée par l'enquête".

Ce mardi, deuxième jour de ce procès d'assises, les témoins ont défilé à la barre. Puis les experts ont été entendus. 

Ils confirment que la mort de Suzanne Thibeau était bien violente, due à l’intervention d’une tierce personne qui aurait agi dans la panique, dans un acte non préparé. Douze coups de couteau ont été portés, auxquels il faut ajouter deux grandes entailles dans le cou. « L’agresseur s’est acharné et Suzanne Thibeau s’est défendue» répondra la légiste de l’époque.

Le professeur Boxho a quant-à lui évalué que "Clara Maes n’avait pas d’incapacités physiques qui l’auraient empêchée de poser les actes qu’on lui reproche".

Enfin le professeur Abati, spécialiste de l’ADN, a assuré que c’est bien l’ADN de la victime que l’on a retrouvé majoritairement au niveau du poste de conduite dans la voiture de Clara Maes. ADN déposé là par transfert. 

Selon lui, la tache retrouvée sur la chaussure que portait l’accusée ce jour-là n’était en revanche pas du sang.

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris