Assises. Des peines lourdes mais différentes pour Elmi Galib et Kesteman. Sablon est libre [réactions]

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le mardi 25 juin 2019 à 14:16 - Mis à jour le mardi 25 juin 2019 à 18:41    Arlon - Rendeux

 

Après quelques heures de délibération, le jury a rendu son verdict dans l'affaire du double meurtre de Ronzon.

Radwan Elmi Galib est condamné à la réclusion à perpétuité avec une mise à disposition du tribunal d'application des peines de 5 ans

Sébastien Kesteman a, lui, été condamné à une peine de 30 ans d'emprisonnement avec, également, une mise à disposition du tribunal d'application des peines. 

Des peines différentes dû au fait que seul Sébastien Kesteman a bénéficié d'une circonstance atténuante, sa volonté d'amendement qui a semblé sincère pour le jury. Aucune circonstance atténuante n'a en revanche été retenue pour Radwan Elmi Galib.

Pour rappel, tous les deux avaient été reconnus coupables, ce lundi, de tous les chefs d'accusation et notamment du vol pour faciliter le meurtre, avec la circonstance aggravante de torture sur les personnes de Vinciane Lamoot et Nathan Kettani. 

 

24 mois de prison avec sursis pour J. Sablon

 

Jennifer Sablon, qui était accusée au même titre que les deux autres pour les mêmes faits, écope d'une peine de 24 mois d'emprisonnement avec un sursis pour tout ce qui excède la détention préventive (11 mois). Elle a donc quitté libre le palais de justice. Ce lundi, le jury avait estimé qu'elle n'était impliquée en rien dans les faits terribles qui se sont déroulés à Ronzon le 11 août 2016, il l'a reconnue coupable de fraude informatique pour avoir utilisé la carte bancaire de la victime V. Lamoot. 

 

Dans son réquisitoire, l'avocat général avait requis la réclusion à perpétuité pour Kesteman et Elmi Galib avec une mise à disposition du Tribunal d'application des peines pour 5 ans. Pour Jennifer Sablon, il avait requis 30 mois de prison ferme.

Les défenses de Kesteman et Elmi Galib avaient, de leur côté, demandé à ce que la peine n'excède pas 30 ans. De 20 à 28 ans pour Elmi Galib. 28 ou 29 ans en ce qui concerne Kesteman. 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris