GDL : les transports en commun gratuits dès le 1er mars 2020

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le lundi 21 janvier 2019 à 17:16 - Mis à jour le mardi 22 janvier 2019 à 16:39    GDL

 L'annonce du nouveau gouvernement luxembourgeois avait fait le tour du monde : bientôt les transports en commun seront gratuits partout dans le pays. La mesure intéresse évidemment beaucoup les travailleurs frontaliers belges. Elle a été détaillée ce lundi à Luxembourg-Ville.

Qui pourra bénéficier de la mesure ?

Tout le monde. Pas de distinction entre Grand-ducaux ou étrangers, la gratuité s'applique à tous les usagers. La M-kaart sera maintenue car elle permet d'accéder à certains services comme les P+R ou les box à vélos.

Notons qu'une pièce d'identité sera toujours obligatoire pour prendre les transports en commun. Par ailleurs, dans les trains la première classe sera maintenue mais restera payante au prix plein.

Tous les transports en commun sont gratuits ?

Train, tram et bus financés par l'état seront gratuits. Une inconnue subsite encore pour les bus communaux. En raison de l'autonomie communale, le Ministère de la mobilité ne peut pas leur imposer la gratuité. La Ville de Luxembourg va prendre position prochainement (Update : d'après nos confrères de PaperJam, la Bourgmestre a annoncé ce 22/01 que les bus AVL seront également gratuits). Le ministre de la mobilité, François Bausch, l'encourage à participer au projet.

Quel sera le coût financier de la mesure ?

La perte des recettes liées aux transports en commun s'élève à 41 millions d'euros par an. Elle sera supportée via l'imposition. Le Ministre a précisé que la révision prévue du forfait kilométrique n'était pas liée à la gratuité des transports publics.


Des suppressions d'emplois en vue ?

François Bausch a affirmé qu'aucun emploi ne sera supprimé même si certaines missions sont appelées à évoluer (il n'y aura plus de contrôle des titres de transport). L'occasion d'accentuer la qualité du service estime le ministre de la mobilité.





Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris