Info

Feu vert pour la zone de secours Luxembourg 4.0

video loading
loading video
 Publié le jeudi 30 septembre 2021 à 17:18 - Mis à jour le jeudi 30 septembre 2021 à 18:05    Province

Une étape importante a été franchie ce mercredi soir par la zone de secours Luxembourg. Les communes ont voté le plan de réorganisation de la zone et surtout le financement qui l’accompagne.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Les communes luxembourgeoises à la seule exception de Bouillon ont voté la réforme 4.0 de la zone de secours. Par delà les intérêts locaux, confrontée à la réalité des chiffres, du nombre d’interventions, du potentiel humain et matériels, les communes ont marqué leur accord sur cette réforme devenue indispensable... "Ce refinancement est une excellente nouvelle pour les citoyens de la province de Luxembourg, se félicite Vincent Magnus président de la zone de secours Luxembourg. On a encore vu lors des inondations à quel point les pompiers effectuent un travail primordial."

87 pompiers professionnels en plus d'ici 4 ans

Cette réforme, peaufinée par les professionnels eux-mêmes, s’appuie une meilleure répartition des hommes dans les 18 casernes, selon une analyse fine du nombre d’interventions habituelles. Objectifs : disposer, au poste ou à domicile, d’un effectif stable de 102 agents opérationnels 7j/7 24h/24… soit une trentaine de plus qu’habituellement. Par comparaison, ce jeudi matin, 9 casernes sur 16 étaient incapables de sortir sur un incendie… La zone se donne donc quatre ans pour renforcer ses effectifs et engager 87 professionnels ; puisé essentiellement parmi les volontaires qu’il faudra ensuite remplacer. "C'est une marque de respect et de confiance vis à vis de nos volontaires qui veulent être engagés, soutient Stéphane Thiry commandant de la zone. Le défi sera ensuite d'engager de nouveaux volontaires pour remplacer ceux devenus professionnels." 

20 millions en plus d’ici 5 ans

Cette réforme a évidemment un prix : 20 millions en cinq ans, dont 3 millions à charge des communes. Ce qui les ramènera toutefois à ce qu’elles payaient déjà 2019.  "Cette réforme n'aurait pas été possible sans l'appui de la Province, tient à saluer le président Vincent Magnus." La Province injectera à terme 12 millions par an. "Nos services ont dû faire d'énormes efforts pour dégager ces montants", explique le député provincial Bernard Moinet.

Ce 29 septembre 2021, province et communes ont fait entrer la zone de secours dans une nouvelle aire et l’ont placée dans de meilleures conditions pour aborder les 10-20 prochaines années. Tout bénéfice pour les citoyens luxembourgeois.


Christophe Thiry





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus