Info

Elio Di Rupo en visite de travail au Luxembourg

video loading
loading video
 Publié le mercredi 16 juin 2021 à 17:03 - Mis à jour le mercredi 16 juin 2021 à 17:23    GDL - Province

Le ministre-président wallon était en visite de travail ce mercredi au Grand-Duché de Luxembourg. Après de premiers échanges avec le ministre de l'économie Franz Fayot, Elio Di Rupo s'est entretenu pendant plus d'une heure avec le premier ministre Xavier Bettel.

Plusieurs domaines concrets de coopération ont été identifiés, notamment des projets liés à la digitalisation, à l’industrie 4.0, au domaine spatial, à la gestion de l'eau et des déchets ; autant de secteurs potentiels dans lesquels le Luxembourg et la Wallonie souhaitent renforcer leur coopération transfrontalière.

Le premier ministre grand-ducal et le ministre-président wallon ont insisté sur la problématique de la mobilité et de l'axe Bruxelles-Luxembourg : "Je comprends qu'on parle d'environnement, mais comment expliquer aux usagers qu'ils vont mettre trois heures pour rejoindre Bruxelles en train, alors que deux suffisent en voiture", s'indigne Xavier Bettel, soutenu par Elio Di Rupo : "Nous allons insister encore auprès de la commissaire européenne pour que l'on tienne compte de cet axe comme prioritaire et que l'Union puisse mettre des moyens sur la table, en complément des gouvernements".

"Abandonner le P&R de Viville est une erreur"

Xavier Bettel n'a pas manqué non plus de rappeler les problèmes de mobilité rencontrés par les quelque 40000 travailleurs frontaliers belges. Et de pointer la mise à quai du P&R de Viville.

"Malheureusement la réponse de la SNCB n'est pas positive. C'est une erreur", avance Elio Di Rupo. "J'attends avec impatience les résultats de l'étude censée mesurer les besoins réels, pour relancer à nouveau le dossier."

 

Des réunions de travail à un rythme plus soutenu

«Aujourd’hui, nous nous sommes surtout échangés sur notre volonté de renforcer la coopération de nos deux côtés de la frontière. Le Luxembourg et la Wallonie, c’est une relation de voisinage, une relation d’amitié, mais avant tout, c’est une relation avec beaucoup de potentiel pour coopérer encore davantage dans le futur», a souligné le Premier ministre à l’issue de la réunion de travail.

Ce rendez-vous en ce jour intervient également à quelques semaines d’un autre grand rendez-vous que le Luxembourg a avec la Belgique: le 7 juillet aura lieu la réunion traditionnelle «Gaïchel» avec le gouvernement fédéral belge suivi d’une réunion en format UEBL, le tout sous le signe du centenaire de l’Union économique belgo-luxembourgeoise.

Wallons et Grand-Ducaux ont prévu de se revoir, en décembre déjà, et évalueront alors l’état d’avancement de ces déclarations de bonnes intentions… 

 

Christophe Thiry