Elections. Collin, Lutgen et Arens pour emmener le cdH

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le vendredi 29 mars 2019 à 16:47 - Mis à jour le mardi 02 avril 2019 à 11:24    Province

Il aura donc fallu attendre la veille de la date butoir pour le dépôt des candidatures, pour connaître enfin la composition des listes au cdH. Il faut dire que le retrait de Dimitri Fourny est venu rebattre les cartes au tout dernier moment...

Région : "maintenir les deux sièges"

Le cdH Luxembourg s'est fixé comme objectif de conserver ses deux sièges au parlement wallon. Avec l'augmentation de cinq à six places de députés pour le Luxembourg, l'ambition n'est pas démesurée. Un temps envisagé au Fédéral, le ministre wallon René Collin défendra bien son bilan comme tête de liste à la Région. Derrière lui, Anne-Catherine Goffinet pourrait faire son retour à Namur. Mais, compte tenu des règles de démocratie locale, il lui faudra réaliser un beau score personnel, au regard des autres élus cdH wallons, si elle veut conserver son poste d'échevine à Arlon.

Autre poste en vue, la première suppléance revient à Coralie Bonnet, échevine à Bastogne et nouvelle porte-parole du cdH.

Compte tenu du code de démocratie locale propre à la Wallonie, le ou la suppléante amené(e) à remplacer un effectif devra obligatoirement choisir entre son mandat de député(e) et son mandat dans un exécutif communal.

Fédéral : pour les deux sièges aussi, mais plus difficile

Après une longue semaine de négociations internes, la tête de liste pour le Fédéral revient - à  nouveau- à Josy Arens. Le bourgmestre d’Attert n’a jamais caché son amertume de siéger au parlement wallon et a retrouvé le sourire et la motivation à l’idée de s'assoir à nouveau dans l'hémicycle du parlement fédéral.

Mais Josy Arens devra surtout se battre pour maintenir le deuxième siège cdH au Fédéral, réel enjeu du scrutin pour les Humanistes. S’ils y parviennent, la députée provinciale et deuxième effective Marie-Eve Hannard aura à choisir entre le Fédéral et la Province. Si elle choisit la Province où elle s’est engagée voici 6 mois, le siège pourrait revenir en Gaume et à Carmen Ramlot qui pourra conserver son mandat de bourgmestre à Rouvroy.

Europe : avec Benoit Lutgen

Un moment sollicité pour venir renforcer les équipes à la Région ou au Fédéral, après le pas de côté de Dimitri Fourny, le bourgmestre de Bastogne Benoit Lutgen ira comme prévu porter le message humaniste au sein de l'hémicycle européen…   

 

Candidats cdH à la Chambre des Représentants:

  1. Josy Arens (Attert)

  2. Marei-Eve Hannard (Libramont)

  3. Bernard Moinet (Bertogne)

  4. Carine Bonjean (Marche-en-Famenne)

    Candidats suppléants au Fédéral :

    1. Carmen Ramlot (Rouvroy)

    2. Philippe Bontemps (Durbuy)

    3. Sylvie Théodore (Florenville)

    4. François Huberty (Neufchâteau)

    5. Christiane Kirsch (Messancy)

    6. Elie Deblire (Vielsalm)

Candidats cdH au Parlement wallon :

  1. René Collin (Marche)

  2. Anne-Catherine Goffinet (Arlon)

  3. Yves Degeye (Tellin)

  4. Catherine Mathelin (Herbeumont)

  5. Loïc Pierrard (Chiny)

  6. Véronique Léonard (Gouvy)

    Candidats suppléants au Parlement wallon:

  1. Coralie Bonnet (Bastogne)

  2. Michel Mullens (Virton)

  3. Véronique Balthazard (Durbuy)

  4. Léon Collin (Bertrix)

  5. Isabelle Michel (Tintigny)

  6. François Kinard (Aubange)

     




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.


Pub



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte