Economie

Première traite chez Naturâne qui produit un lait d'anêsse à boire BIO unique en Belgique

video loading
loading video
 Publié le vendredi 13 mai 2022 à 14:33 - Mis à jour le vendredi 13 mai 2022 à 14:54    Vaux-sur-Sûre

Ce jeudi, la première traite de l'année a été réalisée chez Naturâne, à Vaux-sur-Sûre. C'est là que Pascal Delperdange a déplacé son activité il y a deux ans. Il y produit du lait d'ânesse à boire, unique en Belgique. Son exploitation est aussi certifiée BIO depuis janvier. Un label recherché par les consommateurs.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Les premiers ânons ont vu le jour fin avril et début mai. Aujourd'hui, il est temps pour Pascal Delperdange de réaliser la traite de ses trois ânesses:

"La traite se fait exclusivement à la main parce que l'ânesse libère difficilement son lait. Il faut que le geste soit habituel et qu'elle ait confiance. (...) D'ici peu, nous aurons une quinzaine de bêtes à traire. "
Aussitôt appelés, les ânons arrivent, hésitants. C'est la première fois qu'ils recherchent leur mère après une traite. Ce lait d'ânesse est destiné aussi à notre consommation et c'est plutôt rare car les producteurs, en Belgique, le destine généralement exclusivement à la fabrication de cosmétiques.

Du lait d'ânesse à boire et des balades avec Cadichon

Prix de ce lait d'ânesse: 55 euros le litre mais ce sont des quantités faibles qui sont produites ici. Les consommateurs viennent de loin, d'Allemagne même, pour en acheter à la boutique de l'exploitation. Le lait est également livré congelé. Il est labellisé BIO depuis le mois de janvier:

"Le lait à la consommation, en France, c'est courant mais en Belgique seule mon exploitation le propose. (...) C'est un lait naturellement maigre et sucré. Tous les enfants allergiques au lait, lait de soja, etc. peuvent consommer du lait d'ânesse et, en règle générale, les allergies s'atténuent au fil du temps. Le lait est vitaminé, purge le foie et renforce les défenses immunitaires, le transit intestinal et régénère la flore."
Les cosmétiques sont fabriqués par un laboratoire à Thuin puis ils reviennent ici, à Vaux-sur-Sûre, où Naturane s'est installé il y a deux ans, sur cinq hectares. Les visiteurs circulent sur des chemins, à travers champs, et puis des circuits de balade attendent petits et grands, guidés par un GPS et par Cadichon...

L'exploitation ouvrira ses portes les 11 et 12 juin prochains lors du week-end "Bienvenue à Vaux-sur-Sûre" puis le week-end des 25 et 26 juin à l'occasion des journées "Fermes ouvertes".


Samira Boudou





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus