Florenville. La ferronnerie Bouvy disparaît, pas son savoir-faire

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le vendredi 17 janvier 2020 à 11:32 - Mis à jour le vendredi 17 janvier 2020 à 16:30    Florenville

Triste nouvelle pour le monde entrepreneurial et culturel gaumais, la ferronnerie Bouvy a été contrainte de fermer définitivement les portes de ses ateliers de Sainte-Cécile (Florenville). Elle était connue pour sa ferronnerie d'art que l'on peut admirer dans de nombreuses communes wallonnes.

Nos confrères de l'Avenir Luxembourg l'ont annoncé ce vendredi matin, les Ateliers Bouvy ont été déclarés en faillite le 20 décembre 2019. Ils employaient six personnes dont les gérants Laurent et Damien Bouvy, fils de Paulin Bouvy qui avait fondé la société en 1954.

Contacté par nos soins, Laurent Bouvy nous explique :

«On l'avait senti depuis la crise de 2008, la belle ferronnerie se vendait plus difficilement. On a eu des mauvaises années qu'on n'a pas su rattraper, il fallait prendre des décisions. Cela devenait difficile de gagner sa vie avec de l'artisanat ».


Un savoir-faire reconnu


Le savoir-faire insufflé par Paulin Bouvy, ne disparaîtra pas avec l'entreprise. Laurent et un de ses collègues ont déjà retrouvé un emploi chez une société de la région, ADS Sécurité (Tintigny), qui compte bien mettre à profit leur expérience.

« On va développer le nouveau département métal. Il y a toujours de la place pour de la ferronnerie de qualité en traditionnel et contemporain » précise Laurent Bouvy qui espère également continuer la réalisation de commandes artistiques.

Deux autres employés pourraient également retrouver du travail chez Arcalu à Sibret. Nul doute que d'autres entreprises spécialisées devraient se montrer intéressées par le profil des ouvriers des Ateliers Bouvy dont la réputation avait largement dépassé les frontières provinciales.

Ces dernières années, l'entreprise florenvilloise avait notamment réalisé une statue en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles ou encore une œuvre monumentale dédiée à Orval, qui trône à l'entrée de Florenville.

Cette dernière avait été imaginée par Paulin Bouvy, 90 ans aujourd'hui, à qui l'on doit également la création des statuettes de la cérémonie des Godefroid.


F. Feller

 

 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris