Economie

A Bertrix, les ateliers du Saupont fabriquent des meubles de jardin

video loading
loading video
 Publié le vendredi 18 juin 2021 à 14:23 - Mis à jour le vendredi 18 juin 2021 à 15:56    Bertrix

En 2020, les ateliers du Saupont, à Bertrix, fêtaient leurs 50 ans d'existence. Si cet anniversaire a été marqué par la pandémie de coronavirus, l'entreprise n'a cessé de s'adapter et d'innover. Après la production de 89T de gel désinfectant, une nouvelle activité a été lancée : la fabrication de meubles de jardin.

Depuis leur création en 1970, les ateliers du Saupont ne cessent de se diversifier : d'une activité purement occupationnelle à ses débuts, l'entreprise s'est développée à travers la filière bois, le cosmétique ou encore la décoration intérieure. Il y a quelques semaines, la gamme d'articles a été élargie avec la réalisation de meubles de jardin.

"Nous avons un atelier de menuiserie où on peut faire de l'impression et nous avons également des stocks de bois résiduel d'une ancienne activité que nous avons arrêtée" explique Etienne Genin, directeur des ateliers du Saupont. Nous nous sommes réunis avec les équipes et avons donc lancé une gamme de salon de jardin que nous pourrions écouler dans la boutique".

Une nouvelle offre de la part de cette entreprise composée à 70% de personnes handicapées. Les palettes qui ne sont plus utilisées sont donc recyclées pour ne rien jeter.

 "Il y a déjà des commandes qui sont en cours" selon Yves Alexandre, responsable de l'atelier publicitaire, Saupub. "Aussi bien des salons d'angle que des individuels par deux ou trois, au choix, voire du sur mesure. Toute personne peut venir avec un habillage de terrasse".

Un projet d'extension de la boutique en cours 

"Nous avons démarré le magasin en 2010 dans un local qui faisait six mètres sur six. Et maintenant avec l'extension, on va arriver à 200 mètres carrés d'exposition. Sur les réseaux sociaux, il y a plus de 11.000 followers qui suivent toutes les nouveautés de la boutique. Il y a également beaucoup de gens qui viennent de toute la Belgique. C'est assez incroyable, mais c'est la réalité ! Des gens qui viennent de Waterloo, d'Anvers, Arlon ou encore de Luxembourg" conclut Etienne Genin. 

Des clients qui ont besoin de retrouver des moments de convivialité et cela, l'entreprise l'a bien compris. D'autres projets devraient encore aboutir à la fin de l'année.

N. Lefèvre