Disparition des cerfs dans l'Almache? Pour Maurice Wuidar, on tire trop de cervidés

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le jeudi 18 janvier 2018 à 14:48 - Mis à jour le jeudi 18 janvier 2018 à 17:32    Daverdisse

La saison de la chasse se termine. Une période nécessaire à la régulation du gibier dans nos forêts. Mais à Gembes, dans la commune de Daverdisse, un ancien agent du DNF est inquiet. Selon Maurice Wuidar, on tire trop de cervidés. Au point qu'aujourd'hui, le cerf semble avoir déserté la vallée de l'Almache.

Pour l'ancien agent DNF, la raison ne fait aucun doute : "c'est parce qu'on a éliminé les biches ! Et au moment du brâme, les cerfs, ils ne veulent pas du chocolat, ils veulent des biches"

"Il n'y a pratiquement plus de cervidés parce qu'on a fait des plans de tirs beaucoup trop élévés. Si on continue comme ça, dans un an, il n'y aura même plus un cerf ou deux ici. Il n'y aura plus rien du tout !"

Maurice Wuidar estime que la population de cervidés est tombée à 5 bêtes au 1000 ha sur la vallée de l'Almache.

Une estimation que ne peut pas confirmer le DNF : "il est difficile de donner un inventaire sur un territoire aussi réduit. Lorsque nous faisons des estimations de population, ce sont sur des conseils (cynégétiques) entiers" nous explique Sami Ben Mena, chef de cantonnement de Libin.

Mais le DNF assume une politique de diminution des population de cervidés mise en place ces dernières années : "les chiffres varient d'un conseil cynégétique à l'autre mais sur la région wallonne on est à une diminution de 20% depuis 2010".

Amoureux des grands cerfs, Maurice Wuidar regrette également une différence dans les pratiques de chasse des différents conseils. Certains, de manière volontaire, favorisent le vieillissement des cerfs et d'autres non.

Concernant sa région, l'ancien agent DNF préconise une fusion de trois conseils cynégétiques : celui de l'Our, de la Haute-Lesse et le conseil faunistique de la Croix-Scaille.

Il écrira prochainement au Ministre wallon René Collin pour exposer son point de vue. 


 

 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.


Pub



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte