Le Débat des têtes de liste au Fédéral

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le mercredi 22 mai 2019 à 20:00    Province

Justice, immigration, fiscalité, voilà les thèmes abordés lors du débat des têtes de liste au Fédéral. Des thématiques très clivantes, révélatrices du type de société que les formations envisagent pour demain.

Sont réunis (de gauche à droite sur la photo) : Daniel SCHUTZ (Défi), Benoit PIEDBOEUF (MR), Cécile THIBAUT (Ecolo), Mélissa HANUS (PS), Josy ARENS (cdH) et  Daniel WILLEMS (Listes Destexhe). Le PTB a décliné l’invitation.

 

Justice

Le 20 mars dernier, tous les acteurs du monde judiciaires -magistrats, greffiers, avocats- ont suspendu momentanément les audiences pour dénoncer les conditions déplorables dans lesquelles la justice doit s’exercer en Belgique.

Système informatique obsolète, bâtiments déplorables dans certaines circonscriptions, difficulté d’accès pour le justiciable et puis surtout pénurie de personnel.

Rien que pour le parquet du Luxembourg, le cadre n’est rempli qu’a à peine de plus 50%...

 

Immigration et droit d’asile

Fin d’année 2018, le gouvernement fédéral est tombé sur le pacte de Marrakech, pacte signé sous l’égide de l’ONU, qui vise à organiser au mieux les flux migratoires entre pays de départ, de transit et de destination…

2014-2015 la Belgique a dû faire face à une demande importante de candidats réfugiés, poussant le gouvernement à ouvrir plusieurs centres d’accueil en province de Luxembourg.  

 

Fiscalité

L’ambition de la Suédoise était de réformer la fiscalité pour alléger son poids sur le travail et redonner du pouvoir d’achat aux citoyens. C’est le fameux Tax-shift. L’objectif est-il atteint ? Faut-il aller encore plus loin ? Ou revoir complètement le mode de taxation en Belgique ?






Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris