Quatre semaines de fermeture : nouveau coup dur pour les métiers de contact

 Publié le mercredi 24 mars 2021 à 17:50 - Mis à jour le mercredi 24 mars 2021 à 18:55    Libramont

Une fermeture pour quatre semaines, c'est le coup de massue pour les métiers de contact. Coiffeur à Libramont, Jean-Philippe Gérard, est amer :

"Je ne comprends pas pourquoi on nous fait fermer alors qu'il y a des rassemblements partout. Chez nous, tout est désinfecté, est aux normes, c'est pas logique (...) on venait de recommencer, ça ne valait presque pas la peine de recommencer".

Le coiffeur a une pensée pour les autres métiers de contacts :

"Il serait temps qu'ils se calment avec les métier de contact, il y a aussi les tatoueurs qui ont ouvert deux semaines et c'est déjà fini pour eux".

Une solidarité dans l'incompréhension alors que les métiers de contacts estiment ne pas être au coeur des contaminations :

"On coiffe quand même du monde, et je n'ai jamais entendu un coiffeur qui est impacté. Je trouve ça illogique, tout est désinfecté, on a des masques tout le temps. Ce n'est pas normal, non c'est pas normal".