Coronavirus

La vaccimobile a effectué l'un de ses premiers arrêts à Tellin

video loading
loading video
 Publié le lundi 20 septembre 2021 à 17:41 - Mis à jour le lundi 20 septembre 2021 à 18:11    Tellin

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, du personnel administratif et infirmier est désormais mis à disposition des citoyens juste à côté de chez eux. La vaccimobile s'apprête en effet à parcourir l'ensemble de la province durant trois semaines et ce, dans le but d'offrir une dernière chance de vaccination à ceux qui le souhaitent.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Fini les grands centres de vaccination de Marche-en-Famenne et Arlon, place aux salles de village au plus près des citoyens. Depuis ce lundi, une équipe mobile est en route pour permettre la vaccination à quelques pas du domicileMauricette a profité de son passage à Resteigne (Tellin) pour recevoir sa troisième et dernière dose :

"En fait, j'ai reçu une invitation vendredi matin et me suis renseignée auprès de mon médecin traitant pour savoir comment faire. Elle m'a dit qu'il fallait venir ici donc j'ai pris rendez-vous et je suis venue. Comme j'habite à Tellin, c'est beaucoup plus simple".
D'autres personnes sont quant à elles venues pour leur toute première dose et ce, après de longs mois d'hésitation. Alain dit avoir réfléchi avant de faire le pas. Un choix qu'il assume, mais qui n'a pas échappé à la contrainte :

"Je suis chauffeur routier et en France, je ne peux pas rentrer dans les stations-services pour prendre ma douche ou boire un café parce qu'il faut le pass. Je le fais pour ça et pour mes petits-enfants".
A ce stade de la vaccination qui a déjà débuté au mois de mars, est-il bien nécessaire d'insister encore et encore puisque l'on compte plus de 80% de personnes de plus de 18 ans vaccinées dans la provinceLe témoignage d'Alain semble clairement l'indiquer, mais cette équipe mobile permettra-t-elle d'avancer de manière significative dans la lutte contre le Covid-19 ? Le Dr. Guy Delrée, coordinateur provincial pour la vaccination, en est convaincu :

"Pour nous, qui agissons pour le bien commun de la population, chaque pourcentage à gagner est un pourcentage qu'il faut gagner. J'ai une pensée particulière pour les personnes en maisons de repos, mais aussi pour tous les écoliers qui, malheureusement encore aujourd'hui, se retrouvent dans des classes fermées ou mis en quarantaine alors que si plus de monde était vacciné, ça n'arriverait plus. Ça me motive vraiment de travailler pour ces deux catégories de population là qui ont beaucoup souffert et qui continuent à souffrir".
L'équipe mobile pour la vaccination se déplacera dans toute la province jusqu'au vendredi 8 octobre. À noter que le Lec de Libramont reste également ouvert, tout comme les cabinets des médecins généralistes pour administrer le vaccin.


Nicolas Lefèvre





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus