Comment faire son deuil ?

 Publié le vendredi 24 avril 2020 à 19:30 - Mis à jour le vendredi 24 avril 2020 à 19:45    Province

Le décès d’un proche est toujours une épreuve, mais cette crise du coronavirus la rend plus douloureuse encore. Stéphanie Rousselle et Cécile Bolly sont les invités de la rédaction.

Les proches n’ont pas toujours la possibilité de dire au revoir au défunt. Les visites et les funérailles sont très limitées et sans étreintes. A la tristesse, on ajoute plus de souffrance, de la frustration voire de la culpabilité, des sentiments difficiles qu’il est important d'accepter et d’apaiser d’une manière ou d’une autre. Comment faire? La réponse n’est pas la même pour chacun. Des pistes sont évoquées par nos invités.

 

Stéphanie Rousselle, psychologue en oncologie et en soins palliatifs à l’hôpital d’Arlon et

Cécile Bolly, médecin et psychothérapeute, enseignante et animatrice de formations à l'écoute et à la réflexion éthique pour les soignants.

 

L'équipe mobile des soins palliatifs de Vivalia Arlon-Virton a mis en place un service d'écoute pour les personnes en deuil habitant les régions d'Arlon et de Virton: 063/23 13 81 ou 063/23 13 96.

Parallèlement à l'accompagnement des personnes en fin de vie, la plate-forme des soins palliatifs en province de Luxembourg est à l'écoute des personnes endeuillées au 084/43 30 09.

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris