Chiny: 3 écoles communales fermées en 2 ans

 Publié le mercredi 09 septembre 2020 à 18:10 - Mis à jour le mercredi 09 septembre 2020 à 18:21    Chiny

Après Chiny en 2018, les écoles de Les Bulles et Prouvy ont fermé au premier septembre. Le point est passé en urgence au conseil communal ce lundi. Les écoles sont officiellement fermées par manque d'élèves, mais le retrait des enfants est issu d'une lassitude et d'un ras-le-bol des parents face aux décisions du Pouvoir Organisateur.

A Les Bulles, il s'en est fallu de peu pour conserver l'école, au grand dam des parents et de leurs enfants.

A Prouvy, la grande cour est aussi désespérément vide. Le lieu est magnifique et l'école avait d'ailleurs beaucoup de succès. Ce fut une surprise pour les parents qui ont appris la nouvelle en dernière minute.

Selon la commune, les fermetures incombent aux seuls parents qui ont retiré leurs enfants. Pour les parents, le PO a aussi sa responsabilité. Plusieurs départs sont liés à un changement d'institutrice et au manque de communication, notamment quant au devenir du réseau communal. La commune de Chiny avait voulu remettre toutes ses écoles à la Fédération Wallonie Bruxelles, laissant planer un doute sur l'avenir des petites écoles mais la Fédération n'a pas donné suite à la demande. La commune gère encore 3 implantations: Suxy, Termes et Valansart.

Ni l'échevine de l'enseignement malade ni le Bourgmestre n'ont voulu répondre à nos questions ce mercredi. Les enseignants sont interdits de communiquer à la presse. Le nombre de personnes qui n'osent pas parler par peur de représailles est impressionnant. Le sujet est pourtant sur toutes les lèvres. 3 fermetures d'école en 2 ans de temps, ça pause question et ça exige de légitimes réponses.