Info

Bomal-sur-Ourthe. Inondations. Le syndicat d'initiative mobilisé auprès des sinistrés

video loading
loading video
 Publié le mardi 10 août 2021 à 16:16 - Mis à jour le mardi 10 août 2021 à 16:27    Durbuy

A Bomal, dans la commune de Durbuy, le syndicat d'initiative a fermé, il y a quelques jours, son centre d'aide aux sinistrés. Samedi, le SI a encore organisé un nettoyage des berges de l'Ourthe et de la plaine de jeux. Solidarité et esprit de village, voila ce que l'on veut retenir là-bas de ces semaines terribles post inondations.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Sur le GSM de Benjamin Demblon, les terribles photos et vidéos de ces inondations qui n'ont pas épargné le syndicat d'initiative de Bomal-sur-Ourthe et sa salle "Le Sassin". Le cœur de Bomal a été ébranlé. La rue du Vinave s'est brisée. Baudouin Reumont, président du S. I.:

"C'est clair que c'était une zone de guerre! Le macadam arraché, les ponts arrachés. C'était horrible."
Dans Bomal, les habitants continuent de vider leurs maisons. Le bourgmestre, Philippe Bontemps, parle de 10.00 mètres cubes de matière en tout genre déjà évacuée, sur la commune de Durbuy. A Bomal, c'est l'Ourthe ainsi qu'un petit filet d'eau devenu torrent incontrôlable qui ont tout dévasté dès le 14 juillet dernier. Des bénévoles viennent de nettoyer les berges et la plaine de jeux. La collecte est impressionnante tout comme la solidarité qui est née de cette crise. Benjamin Demblon, employé au S. I.:

"De l'aide qui est arrivée de toute part. Les bénévoles qui ne rechignent pas à la tâche. On est resté parfois jusque 22 heures avec des gens qui voulaient toujours continuer à aider."
Image paradoxale aujourd'hui: des touristes déambulent dans le village alors que les habitants sont toujours occupés à déblayer, nettoyer ou reconstruire...

La vie reprendra à Bomal, lentement. Au syndicat d'initiative, on n'est pas près d'oublier ces événements, la solidarité, l'esprit de village, les fermiers du coin venus pomper les caves, les renforts des communes de Bastogne et Fauvillers, l'aide aussi de Fleurie, en France, jumelée avec le village. La mairie a versé un subside exceptionnel qui permettra d'aider les sinistrés.


Samira Boudou