Arlon. Les salles de sport rouvrent leurs portes

 Publié le mercredi 09 juin 2021 à 17:12    Arlon

Ce neuf juin marque une nouvelle phase dans le déconfinement. Plusieurs secteurs ont pu reprendre leur activité après des mois de fermeture. C’est le cas notamment des salles de sport et de fitness.

Après plus de sept mois de fermeture, les salles de sport peuvent à nouveau accueillir leurs habitués. Et comme ici, à Arlon, certains s’y sont rués dès le premier jour, tant cela leur a manqué « … J’ai essayé à la maison. Mon fils a des altères, mais je n’arrivais pas à m’y mettre… » témoigne cet usager.

Cet autre usager concède que, faute d’exercices, il faut s’y remettre petit à petit : «… Le rythme n’est plus là et on sait que demain on va avoir mal partout. Donc il vaut mieux reprendre tranquille le premier jour… ».

Et si ça fait du bien aux abonnés, ça fait aussi du bien aux exploitants de la salle, qui ont souffert économiquement de la situation. Même s’ils ont fini de payer leur bâtiment, les frais fixes restent nombreux, comme en témoigne Serge Lambotte, exploitant de la salle de sport : « … Comme je suis au Luxembourg à mi-temps, je perds la moitié des primes. Il me manquait quatre cents euros tous les mois… ».

Contrairement à d’autres, les exploitants de cette salle arlonaise bénéficient d’une infrastructure extérieure qui leur a permis de maintenir un minimum d’activité. « Mais il n’a pas fait très bon cette année. Donc, il n’y avait pas trop de monde ».

Si les exploitants sont heureux d’accueillir à nouveau leurs abonnés, ils regrettent que la réouverture n’ait pas eu lieu plus tôt, en haute saison : « Juin, juillet, août, c’est la plus mauvais période de l’année… Peut-être que moins de gens iront en vacances, donc il faut qu’ils fassent quelque chose… »

Un protocole sanitaire est d’application dans les salles de sport. Les vestiaires et douches sont fermés, le port du masque est obligatoire lors des déplacements et les usagers doivent désinfecter les appareils après utilisation. Le taux de CO² doit être en outre mesuré. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les conditions pourraient s’alléger dans les prochaines semaines.