Arlon. Les agents pénitentiaires ont manifesté ce mardi

 Publié le mardi 19 janvier 2021 à 18:09 - Mis à jour le mardi 19 janvier 2021 à 19:00    Arlon

Une trentaine d'agents de la prison d'Arlon se sont arrêtés de travailler durant trois heures ce mardi. Cet arrêt de travail fait référence à des faits qui se sont déroulés fin décembre quand un agent aurait été frappé par un détenu. Ce dernier, sanctionné par la direction de la prison, a fait appel de sa sanction auprès de la Commission des Plaintes.

Estimant manquer de preuves visuelles, cette instance a décidé de lever la procédure disciplinaire lancée par la direction de la prison à l'encontre du détenu.

Les agents craignent pour leur sécurité

Du côté des membres du personnel de la prison, ce signal envoyé par la Commission des Plaintes passe mal, raison pour laquelle ils ont manifesté leur mécontentement entre midi et 15h. Pour Nicolas Kroell-Clausse, assistant de surveillance à la prison d'Arlon, il en va de la sécurité des agents de la prison :


"Nous ne sommes pas d'accord, tant pour le principe, que pour le collègue qui pour l'instant est chez lui... dans un sale état" (...)"Pour nous c'est un peu la porte ouverte à tout".


Par cette action, les agents de la prison d'Arlon espèrent attirer l'attention de leurs collègues des autres prisons du pays alors que la situation sanitaire ravive les tensions dans le milieu carcéral.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus