Accès à la bande de covoiturage : de 3 à 2 usagers ?

 Publié le mercredi 16 septembre 2020 à 15:45    Province

Deux personnes à bord d'un même véhicule pourront-elles bientôt emprunter la bande de covoiturage ? C'est ce qu'a laissé entendre le ministre wallon de la mobilité Philippe Henry ce mardi en commission du parlement, à une interpellation du député Yves Evrard.

Ouverte au mois de mai 2019, la nouvelle bande réservée au covoiturage entre Arlon et Sterpenich avait pour ambition de réduire la densité du trafic aux heures de pointe. Mais après un an et demi d’utilisation,  le bilan est assez clair : ça ne roule pas comme ça devrait.

L’absence de prolongation de cette bande sur le territoire grand-ducal est une des raisons bien connues à cette faible adhésion. Une autre raison est l'obligation de voyager à un minimum de trois personnes. Ce qui complique le covoiturage.

Outre une nouvelle campagne de sensibilisation ciblée sur l'existence de parkings de délestage et d'applications de covoiturage comme Carpool et Taxistop, le gouvernement wallon planche sur un allègemement des conditions d'utilisation.

Parallèlement les conditions devraient aussi s’assouplir pour les usagers à deux roues. 

Mais on le sait, cette troisième bande trouvera sa pleine utilité le jour où le Grand-Duché prolongera le tronçon. La fin de ces travaux est annoncée pour 2023. 

 







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris