Info

5 militaires français ont parcouru 1300 km de la Normandie à Bastogne, pour rendre hommage aux anciens combattants

video loading
loading video
 Publié le lundi 03 juin 2024 à 18:08 - Mis à jour le lundi 03 juin 2024 à 18:59    Bastogne

Quelques jours avant les commémorations du débarquement en Normandie, qui fête cette année ses 80 ans, cinq militaires français, essentiellement issus de la région parisienne, ont voulu marquer le coup et rendre hommage aux anciens combattants. Ils ont réalisé 1300 kilomètres à vélo, de "Utah Beach" à Bastogne


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Au départ de la plage normande de "Utah Beach", ces cinq militaires français ont enfourché leur vélo pour réaliser 1300 kms en suivant "la voie de la liberté". Partis lundi dernier, ils sont arrivés à Bastogne ce samedi en matinée, accueillis au Bastogne War Museum par le bourgmestre Benoît Lutgen et Mathieu Billa, le directeur. Une épopée incroyable, au départ de la plage de "Utah Beach", en passant par Sainte-Mère-Église, Verdun, Thionville, le GD Luxembourg et enfin Bastogne.

Tout au long de leur parcours, ces militaires ont traversé des paysages chargés d'histoire, s'arrêtant pour se recueillir sur les sites emblématiques de la Seconde Guerre mondiale. À chaque pause, ils ont pris le temps de se remémorer les sacrifices des soldats qui ont autrefois emprunté ces mêmes routes, souvent sous le feu ennemi. Le soir, ils se reposaient dans des auberges locales, partageant leurs expériences avec les personnes rencontrées, qui les accueillaient chaleureusement, fiers de voir des jeunes perpétuer la mémoire des anciens.

"Une aventure humaine extraordinaire. Ce fut long, très long même. À chaque moment difficile, on se disait qu'on devait arriver au bout pour rendre hommage à tous ceux qui ont réalisé ce même trajet, il y a 80 ans de cela, avec d'autres moyens et dans d'autres conditions", Maxime Notteau

Une fois au War Museum, ils ont pu le visiter et se plonger dans les expositions retraçant les batailles cruciales et les histoires personnelles des soldats. Cette visite a été l'occasion pour eux de se recueillir et de réfléchir à l'importance de leur mission symbolique. Ils sont aussitôt repartis, en voiture cette fois, vers Paris, où d'autres missions les attendaient.

Le retour à Paris n'a pas marqué la fin de leur engagement. Forts de cette expérience, ils ont exprimé leur désir de partager leur périple avec leurs camarades et de sensibiliser les jeunes générations à l'importance du devoir de mémoire. Leur voyage n'était pas seulement un hommage, mais aussi un message d'espoir et de résilience pour l'avenir. 


Laurent Trotta