Nouvel incendie au Ranch Don Diego (Harre-Manhay)

 Publié le jeudi 07 janvier 2021 à 09:21 - Mis à jour le jeudi 07 janvier 2021 à 14:19    Manhay

Une nouvelle fois, le ranch Don Diego est la proie des flammes. D'après un témoin, l'alerte a été donnée vers 7h20, ce jeudi. Un habitant de la région nous explique: "La partie hôtel est en feu mais avec la chaleur le feu s'est propagé en partie au manège. Le site était à l'abandon." Une quarantaine de pompiers luttent contre l'incendie à Champ de Harre, dans la commune de Manhay. Stéphane Thiry, chef de la zone de secours Luxembourg nous donne des précisions: "Toute la partie hôtel est complètement détruite. Lorsque nos pompiers sont arrivés, le site était plein feux! Le bâtiment est construit essentiellement en bois. On a essayé de protéger la partie manège et la maison unifamiliale. Tout cela est préservé."

 

De gros moyens déployés à Champ de Harre

 

De gros moyens ont été dépêchés sur place. Son mobilisés: les pompiers de Vielsalm, Houffalize, La Roche-en-Ardenne, Marche-en-Famenne,Lierneux, Aywaille et Stavelot. "L'incendie est sous contrôle, au moment où je vous parle (NDLR: il est 10h50), indique Stéphane Thiry. Cela veut dire que le risque de propagation est solutionné. Le feu ne se propagera pas. Il faut à présent procéder au déblaiement de la matière qui brûle encore afin de l'éteindre en profondeur. Il faut aussi sécuriser le site et continuer à le surveiller." Un travail qui se prolongera tout la journée afin d'éviter toute reprise de feu.

Le chef de la Zone de secours ne dispose d'aucune information sur l'origine du sinistre. Dans l'hôtel, il n'y a plus rien. Plus rien qui pourrait mettre sur la voie d'une explication. La Zone de police Famenne-Ardenne surveille le périmètre et protège le travail des pompiers. Le Parquet du Luxembourg sera avisé puis décidera s'il désigne un expert.

Sur les réseaux sociaux, des internautes ont pu réaliser quelques images, en passant devant le brasier. "Il ne restera vraiment plus rien du Don Diego", peut-on lire en commentaire. En avril 2018, en effet, l'endroit avait déjà connu un incendie spectaculaire. Le restaurant avait alors été entièrement détruit.

 

S. BOUDOU

 

 





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus