Théâtre

Dans les coulisses du "Théâtre à table" de Miguel Lamoline

video loading
loading video
 Publié le lundi 27 juin 2022 à 15:40 - Mis à jour le lundi 27 juin 2022 à 15:57    Vaux-sur-Sûre

En proposant son "Théâtre à table, Miguel Lamoline confirme sa volonté de rendre l'art de la scène accessible à tout type de public.  Une manière de nourrir copieusement et intelligemment son esprit.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


L'idée de Miguel Lamoline, créateur de "Théâtre à table" consiste à s'introduire dans la salle à manger des spectateurs pour s'en approcher le plus possible et égayer le repas.  Un concept qui nécessite quelques précautions d'usage. 

" Nous demandons aux personnes présentes de prévoir de la nourriture à déguster avec les doigts genre des tapas.  Il faut éviter un maximum les bruits comme l'utilisation de couverts,   idem pour les en-cas croustillants, ....  Quant à nous, on s'occupe de servir discrètement à boire pendant le spectacle", précise le metteur en scène.

L'objectif est de créer une complicité avec le public, de proposer un moment particulièrement convivial.  C'est également l'occasion de redécouvrir ou découvrir des auteurs  moins connus, classiques (Baudelaire, Colette, Proust, ...) mais aussi contemporains (Topor, ...). L'important est que le texte soit humoristique et traite de gastronomie. 

Rendre le théâtre accessible

Ce spectacle permet à des personnes ayant des difficultés d'accéder à la culture (mobilité réduite, etc) de goûter à cet art.  Un défi pour les acteurs Daniel Godard  et Virginie Legrand,  qui ont l'habitude de jouer dans des structures plus imposantes.  Ici, l'approche du public est est très différente.  L'Arlonaise confie : " il y aura sans doute une part d'interactivité car les gens vont peut-être intervenir dans le spectacle. Du coup, il est possible qu'on improvise un peu et que le spectacle ne soit pas à chaque fois à 100 % identique".

Idem si l'équipe est sollicitée pour l'un ou l'autre événement particulier.  Miguel Lamoline d'ajouter : " je pense à un anniversaire par exemple.  Dans ce cas, on ne réécrit pas le spectacle mais on l'adapte un peu".  


Frédéric Feller





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus