Littérature

En l'absence de foire du livre, l'éditeur du mois au service du livre luxembourgeois

video loading
loading video
 Publié le vendredi 04 mars 2022 à 10:25 - Mis à jour le jeudi 16 juin 2022 à 07:07    Marche-en-Famenne

En l’absence de Foire du Livre pour la deuxième année consécutive, la province de Luxembourg s’est demandée comment donner de la visibilité à ses éditeurs. Elle le fera via une action intitulée l’éditeur du mois, qui aura lieu à la librairie du Service du Livre luxembourgeois de mai à décembre.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Indéniablement, la Foire du livre de Bruxelles est LE rendez-vous attendu chaque année, par les éditeurs et les auteurs, pour mettre en avant leurs nouvelles publications. En l’absence de foire du livre pour la deuxième année consécutive, la province de Luxembourg a décidé, à travers son Service du livre luxembourgeois, de mettre en avant les maisons d’édition de la province à sa manière.

 "Au sein de la librairie provinciale, on va créer tout un espace en utilisant des pans de notre stand de la Foire du livre pour donner une petite dynamique d'accueil, une petite ambiance foire, pour pouvoir accueillir les auteurs qui seront déterminés par les éditeurs. Nous allons aussi lancer deux concours sur le mois, ... des animations. Mais tout ça va être construit avec chaque éditeur en fonction de ses possibilités, de ses besoins, de ses particularités"
Parmi les éditeurs mis en avant lors de cette opération qui se déploiera de mai à décembre, la maison d’édition Mémory qui fêtera cette année ses 25 ans.

 "Ca fait deux ans que les auteurs n'ont plus l'opportunité de rencontrer leurs lecteurs dans une grande foire... C'est vrai que ça manque pour eux. Etre à la Foire du livre, pour un auteur, c'est quasiment être un vrai auteur. Au mois de juin, on aura la chance de participer à cet Editeur du mois. Ils auront l'occasion de rencontrer leurs lecteurs potentiels et de partager leur passion"
Et pour démarrer cette opération, en mai, ce seront les langues endogènes.

N’hésitez donc pas à pousser les portes de la librairie du service du livre, dès le mois de mai, pour découvrir la grande diversité de la production littéraire dans la province.


Olivier Orianne





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus