Province : difficile pour les gérants des boutiques de robes de mariée

 Publié le jeudi 14 janvier 2021 à 18:00    Province

Dans le contexte actuel, les gérants de boutiques proposant des robes de mariées ont souvent du mal à nouer les deux bouts.  Si certains parviennent à sortir leur épingle du jeu, d'autres se retrouvent démunis au regard de la situation.  Anne Deprez (Digamesi) a sorti seulement 2 robes sur la saison alors que d'habitude il y a une centaine de commandes par an.  Marie Jacqmin de Bastogne, elle, récolte pas mal de succès.  Elle jouit d'une situation privilégiée et est très active sur les réseaux sociaux.  







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris