Bouillon : un système de purification d'air en test dans un restaurant

 Publié le jeudi 20 mai 2021 à 12:48 - Mis à jour le jeudi 20 mai 2021 à 16:51    Bouillon

Y aura-t-il de nouvelles contraintes pour la réouverture généralisée de l'Horeca ? Un arrêté signé par le ministre fédéral de la santé, Frank Vandenbroucke, fixe en tout cas des règles strictes quant à la mise sur le marché de systèmes de purification d'air. Tous les lieux publics pourraient bientôt en disposer de manière à limiter les risques de propagation du Covid-19.

Dans le restaurant d'Elisio Gaspar, c'est un nouveau modèle qui a été installé gratuitement dans le cadre d'une expérience pilote : "On est en Belgique et pas à la Costa del Sol. On ne pourra pas ouvrir la porte au mois d'octobre pour aérer. Un système comme ça, c'est un plus pour satisfaire la clientèle" estime le patron du Windsor.

Selon les documents que nous avons pu consulter, le système de purification d'air nouvellement installé a reçu la certification européenne et répond aux normes strictes listées par le ministre fédéral de la Santé : pas de lampes UCV avec rayonnement direct et pas de rejet d'ozone notamment.

"A l'intérieur, une lampe UV détruit les virus, les microbes, les moisissures et l'air propre ressort. Il n'y a donc rien de négatif qui est ajouté et donc aucun risque pour la santé humaine" explique Marc de Valckenaere, responsable de cette expérience pilote.

A savoir que si les systèmes de purification d'air réduisent les risques de propagation du coronavirus, ces derniers ne sont pas totalement écartés. Dans le restaurant d'Elisio Gaspar, un QR code permet désormais aux clients de s'assurer de la bonne qualité de l'air dans chaque pièce. Les données du système sont en fait renvoyées vers un logiciel qui contrôle fréquemment le taux de CO2.