Un cahier sur Francis André, poète-paysan controversé

× La consultation gratuite du site de TV Lux est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 Publié le jeudi 17 janvier 2019 à 16:05    Etalle - Virton

 

Décédé en 1976, Francis André est un auteur reconnu de la province de Luxembourg mais le poète et paysan de Fratin est aussi un personnage controversé condamné pour incivisme en 1946. L'Académie Luxembourgeoise s'est intéressée à son parcours atypique dans son dernier cahier.

Francis André n'a pas eu la vie d'un paysan ordinaire au siècle dernier. Né en 1897, ce poète-romancier se met à travailler dès son enfance dans la ferme familiale. Très jeune, il s'intéresse à la poésie car sa mère lui lit des poèmes romantiques. Il commence à écrire des textes dès l'âge de 10-11 ans, explique Paul Mathieu, secrétaire de l'Académie luxembourgeoise et auteur de sa biographie.

Poète-paysan, romancier, Francis André deviendra aussi journaliste et chroniqueur. Ses billets lus à Radio Bruxelles -à l'époque l'INR sous contrôle allemand- lui valeront une condamnation à 3 ans de prison et une lourde amende pour incivisme en 1946. Son histoire, son jugement, ses écrits compromettants, tout est évoqué dans le cahier n°30 de l'Académie luxembourgeoise. Des documents inédits issus d'une recherche fouillée dans les archives de l'auditorat militaire par deux membres de l'Académie luxembourgeoise, Philippe Greisch et Jean-Marie Yante.

Francis André était engagé politiquement à gauche. Figure de la littérature prolétarienne, ce poète des champs a aussi décrit le monde rural dans ces chroniques folkloriques du pays gaumais.

Les archives familiales ont, elles aussi, permis d'enrichir ce cahier. Cela a mené Pierre ANDRE, petit-fils de Francis ANDRE à se plonger également dans ces archives que son père avait très bien conservées.

Francis André a été élu membre de l'Académie Luxembourgeoise en 1935, mais sa condamnation l'a rayé d'office car il était interdit de siéger dans des associations. En publiant ce cahier, l'Académie réhabilite en quelque sorte la mémoire de ce poète de Fratin.

Ce cahier n°30 est en vente au prix de 15 euros au Point Virgule, à la librairie des Faubourgs et à l’Institut archéologique à Arlon, ainsi qu'au Service du Livre luxembourgeois à Marche-en-Famenne, à la Maison du tourisme de Virton et dans d'autres librairies de la province.

 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte