Coronavirus. Le CNS réévaluera la situation le 23 juillet

Coronavirus. Le CNS réévaluera la situation le 23 juillet
 Publié le mercredi 15 juillet 2020 à 14:49 - Mis à jour le mercredi 15 juillet 2020 à 15:12    National

Réuni depuis 8 heures ce matin, le Conseil National de Sécurité a évoqué ce mercredi la 5ème phase du déconfinement. Cette phase est prévue pour le 1er août. La Première Ministre, Sophie Wilmès, s’est exprimée lors d’une conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui à 13 heures.

● Les règles inchangées

Premier enseignement essentiel qui ressort de ce Conseil National de Sécurité, c’est qu’aucune nouvelle mesure n’a été annoncée. « L’épidémie se renforce et ce n’est pas bon (...) Le jeudi 23 juillet prochain, nous allons évaluer si nous pouvons, oui ou non, poursuivre avec la phase 5 », a expliqué Sophie Wilmès. L’extrême prudence est le maître-mot de ce CNS. Les experts et les autorités s’octroient donc 8 jours supplémentaires pour examiner l’évolution de la situation sanitaire.

Les contacts personnels
La règle des 15 personnes par semaine reste en vigueur.

Le port du masque obligatoire
Depuis le 11 juillet, il est obligatoire dans les lieux publics : « D’une manière générale, les gens se comportent bien (...) Le masque est devenu un outil essentiel dans nos vies de tous les jours », a précisé la Première Ministre qui insiste sur le fait que si la situation sanitaire le demandait, le masque pourrait être imposé dans d’autres circonstances.

« Je rappelle aussi que le port du masque ne se suffit pas à lui-même. Le respect des 6 règles d’or reste évidemment de mise ».

Secteur événementiel

La jauge reste de 200 personnes pour les lieux clos et de 400 personnes pour les lieux extérieurs. Aucune augmentation n’a été annoncée. Le secteur de la vie nocturne (boîtes de nuit, dancings) reste à l’arrêt. Ces lieux étant toujours considérés comme extrêmement contaminants.  

Des reconfinements locaux envisageables ? « Il n’y a pas de raison d’exclure cette possibilité » a assuré Sophie Wilmès.


Retour de vacances et deuxième vague

Sophie Wilmès insiste sur le sens civique des citoyens, y compris sur leurs lieux de vacances, et l’importance de respecter les codes couleurs en vigueur. Lorsqu’on évoque la possibilité d’une deuxième vague, « la meilleure façon de s’y préparer c’est de faire tout pour éviter cette deuxième vague », commente Sophie Wilmès en poursuivant. « Notre volonté est de maintenir notre capacité de testing entre 30.000 et 45.000 tests journaliers pour septembre et l’élargir encore pour le mois d’octobre ».

Enfin, la Première Ministre recommande grandement à la population d’aller chercher les masques délivrés par les autorités en pharmacie et que « d’ici la fin du mois d’août, la Belgique sera en possession de 200 millions de masque chirurgicaux, 33 millions de masques de type FFP2 et de 5 millions de masques en tissu. »


(M.L.)







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris