Claude Rolin quitte le CDH mais pas le combat social

Claude Rolin quitte le CDH mais pas le combat social
 Publié le vendredi 25 janvier 2019 à 16:56 - Mis à jour le vendredi 25 janvier 2019 à 17:06    National

 La nouvelle est parue ce vendredi sur le site de nos confrères du Vif/l'Express : Claude Rolin abandonne la politique et plus particulièrement le CDH pour lequel il s'était engagé lors des élections européennes de 2014.

Le Bertrigeois, ancien secrétaire général de la CSC, n'avait guère apprécié le changement de majorité à la Région instauré par le CDH. En juin 2017, les humanistes avaient débarqué le PS au profit du MR. Ce virage à droite du CDH suffit-il à expliquer cet abandon de la politique ?

« C'est un peu plus compliqué que ça » nous précise Claude Rolin : « C'est vrai qu'à partir de cette date, je me suis mis en retrait des instances du CDH, par la suite je n'ai pas renouvelé mon adhésion au parti ». Son départ, il dit le faire sans animosité :

« je conserve de bons contacts, notamment avec Benoît Lutgen à qui j'avais déjà expliqué mes positions souvent divergentes avec celles de mon groupe au Parlement européen ».

Il veut s'engager auprès de syndicats européens

Claude Rolin dit n'avoir aucun regret mais encore beaucoup d'énergie pour ouvrir une nouvelle page de sa vie toujours en lien avec le syndicalisme :

« Je ne m'imagine pas revenir à la CSC, c’est de toute manière contraire aux règles internes et c'est très bien ainsi. Mais là, par exemple, je reviens de Paris où j'ai passé deux jours avec la CFDT pour débattre des enjeux européens. Voir avec eux, comment peser sur les politiques européennes. J'aimerais poursuivre ce travail et me mettre au service des syndicats européens ».

Un rôle que le Bertrigeois voudrait continuer à jouer en dehors du cadre politique même s'il reste fier du travail accompli à l'Europe et notamment en commission emploi et affaires sociales  : « mon dernier dossier, c'était sur la protection des travailleurs par rapport aux produits cancérigènes. Rien que pour cela ça en valait la peine ».

Bientôt un livre ?

Le député européen avoue ne s'être jamais senti à l'aise dans le bain politique. Il souhaite aujourd'hui mener une réflexion sur les enjeux globaux à long terme, sur le climat, la démographie ou la rupture entre citoyens et représentants politiques ou syndicaux.

Une réflexion qu'il aimerait coucher sur le papier. Un nouveau projet qu'il mènera parallèlement à ses autres engagements auprès du MOC et de la Mutualité chrétienne Luxembourg.



Frédéric Feller

 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte