Coup de théâtre : l'ABC donne raison à Virton !

Coup de théâtre : l'ABC donne raison à Virton !
Photo d'illustration - Alex Hayes, CEO de l'Excelsior Virton - Belga
 Publié le vendredi 20 novembre 2020 à 09:59 - Mis à jour le vendredi 20 novembre 2020 à 13:56    Virton

L'information a été publiée ce vendredi matin par nos confères de la RTBF : l'Autorité Belge de la concurrence a donné raison à Virton ! Selon l'ABC, le club gaumais aurait dû recevoir la licence puisque selon elle, les règles de la concurrence ont été bafouées. La décision était attendue depuis plusieurs semaines, suite au passage de Virton devant la cour d'appel de Bruxelles, qui avait donné raison aux gaumais.


Virton en D1B la saison prochaine ?


S'il est acquis que Virton n'évoluera pas cette saison en D1B (trop compliqué à mettre en place) et va vivre une saison blanche, l'Autorité de la concurrence impose à l'Union Belge de donner la possibilité à l'Excelsior d'introduire un dossier de licence pour évoluer en D1B lors de la saison 2021-2022. Détail important : les gaumais pourraient lancer cette procédure comme s'ils étaient issus du monde amateur. Cela signifie que les conditions d'octroi de la licence seraient moins contraignantes (délais de mise en confirmité du stade allongé, non obligation de mettre tous les joueurs sous contrat professionel).

Réaction du club

Le club a réagi par voie de communiqué en début d'après-midi, via son site internet. On y apprend que "par une décision de 155 pages, le Collège de l'Autorité de la concurrence vient de mettre un terme au cauchemard sportif, social et économique infligé par l'URBSFA au RE Virton."

Dans sa publication, le club explique que Collège de l'Autorité de la concurrence "a constaté que des fautes avaient été commises par l'URBSFA" concernant la continuité financière de l'Excelsior. Pour rappel, l'Union Belge refusait de prendre en compte les apports de sponsoring de la société Léopard (du groupe Promobe Finance). Selon l'ABC, cela constitue une barrière à l'entrée sur le marché du football professionnel belge. Le Collège a également qualifié d'illégal le refus par l'URBFSA de la lettre de confort fournie à l'époque par Flavio Becca (au motif qu'elle émanait d'une personne physique).

En ce qui concerne les dommages subits (rupture de contrat par plusieurs joueurs, atteinte à l'image et mise en cause de la viabilité du club à long termes),"le Collègue de la concurrence en conclut que : "La perte financière ne saurait être limitée que si le RE VIRTON est effectivement mis dans une situation où il a la possibilité de solliciter une licence lui permettant de participer au championnat professionnel de D1B dans un délai compatible avec sa survie financière à court terme, c’est-à-dire pour la saison 2021-2022. Dans le cas contraire, le préjudice serait irréparable".

L'Excelsior réafirme par ailleurs sa volonté "d'aller jusqu'au bout", et appelle l'Union Belge de football à "faire preuve de l'humilité et du bon sens nécessaire à toute solution amiable" pour réparer les dommages subits.

 

 

Antoine Masson







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris