Rachecourt. Qui a appelé “A l’aide” ?

Rachecourt. Qui a appelé “A l’aide” ?
 Publié le vendredi 08 janvier 2021 à 10:38 - Mis à jour le vendredi 08 janvier 2021 à 10:51    Aubange

La police Sud-Luxembourg a déployé les gros moyens ce jeudi après-midi pour rechercher une personne en détresse dans les bois de Rachecourt. Le dispositif a été levé vers 21H30, sans succès. Fausse alerte ?

Début d’après-midi, un forestier, la soixantaine, a signalé avoir entendu une personne appeler “à l’aide” dans les bois entre les villages de Willancourt et de Rachecourt (Aubange). “C'était une voix féminine. Il a répondu à l'appel, puis n’a plus rien entendu”, précise le chef de zone Philippe Deneffe.

Aussitôt la police locale a mobilisé l’ensemble de ses forces. “Une trentaine d’hommes a quadrillé les lieux et fait voler un drône à caméra thermique mis à disposition par la zone de secours Luxembourg. Malheureusement les chiens pisteurs étaient inutiles, en l’absence de point de départ…” Un hélicoptère de la police avait également été sollicité, mais n’a pu décoller en raison de la météo. 

La police a pris les choses très au sérieux", confie le bourgmestre d’Aubange Jean-Paul Dondelinger. Dans ces bois, on trouve bon nombre de mardelles. “Ce sont des trous assez profonds. Quelqu’un pourrait y tomber facilement”.

La police a arrêté les recherches en début de soirée. Le doute subsiste. Qui donc a appelé “à l’aide” ? Canular ? Malentendu ?

A ce jour, aucun avis de disparition n’a été signalé, confirme le parquet du Luxembourg. “De toute façon, nous n’avions pas le choix, il fallait fermer les portes, comme on dit dans le jargon…”, conclut le commissaire Deneffe. 

 

Chr. Thiry







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris