Economie

Télétravail : l'accord pour les frontaliers belges est prolongé

Télétravail : l'accord pour les frontaliers belges est prolongé
 Publié le vendredi 11 juin 2021 à 16:17 - Mis à jour le vendredi 11 juin 2021 à 16:36    GDL

Ce vendredi, le ministre luxembourgeois des finances, Pierre Gramegna (DP) s'est félicité d'une nouvelle prolongation de la mesure d'immunisation fiscale en faveur des travailleurs belges qui ont droit, en temps normal, à 24 jours de télétravail par an :

"Je remercie le gouvernement de la Belgique qui vient de faire savoir que la tolérance administrative en matière fiscale pour le télétravail sera prolongée jusqu’au 30 septembre 2021 , ce qui est une bonne nouvelle pour salariés et entreprises" écrit-il sur son compte Twitter

L'accord précédent arrivait à échéance le 30 juin, date butoir également pour les travailleurs français qui attendent toujours une reconduction de la mesure.


Prolongement également de l'accord sur la sécurité sociale

Par ailleurs concernant la sécurité sociale des travailleurs, la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg ont également convenu de "prolonger la disposition exceptionnelle de ne pas prendre en compte les journées de télétravail liées à la crise de la COVID-19 afin d'éviter un changement d'affiliation pour les travailleurs concernés. Concrètement, cela veut dire qu'un travailleur frontalier belge qui effectue son travail à partir de son domicile en raison de la crise de la COVID-19, continue à être affilié au système luxembourgeois de sécurité sociale en cas de dépassement du seuil de 25% prévu dans la législation européenne".

Cet accord avec la Belgique "entrera en vigueur dès le 1er juillet (jusqu'à la fin de l'année 2021) et sera officialisé par les représentants du gouvernement fédéral belge et du gouvernement luxembourgeois lors de la réunion en format Gaichel, qui aura lieu le 7 juillet 2021 au Luxembourg" a précisé par communiqué le ministère luxembourgeois de la sécurité sociale.