Judiciaire

Recours au conseil d'État : les théâtres et centres culturels peuvent rouvrir

Recours au conseil d'État : les théâtres et centres culturels peuvent rouvrir
 Publié le mardi 28 décembre 2021 à 18:46 - Mis à jour le mercredi 29 décembre 2021 à 08:46    National

Coup de théâtre ce mardi : si le ministre de la santé n'a pas été touché par les arguments du secteur culturel, le judiciaire lui, les a entendus. Le Conseil d'État vient de suspendre l'arrêté royal qui mettait une partie du secteur culturel à l'arrêt. Les théâtres peuvent donc rouvrir mais pas encore les cinémas.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


C'est une première victoire pour le secteur culturel qui profite de la requête du producteur Mathieu Pinte, de Sgaranelle Production. Ce dernier avait saisi en extrême urgence le le Conseil d'État suite à la décision du Codeco d'interdire certaines activités intérieures et plus particulièrement les activités théâtrales. Une décision perçue comme discriminatoire et disproportionnée.

Ce mardi le Conseil d'État a répondu à sa requête et a suspendu l'arrêté royal qui avait mis le secteur culturel à l'arrêt. Salles de théâtres et centres culturels peuvent donc rouvrir dès ce soir.

Les salles de théâtres ne sont pas dangereuses au point de les fermer

Dans son arrêt, le Conseil d'État a estimé que " l’acte attaqué ne démontre pas en quoi les salles de spectacle relevant du secteur culturel seraient des lieux particulièrement dangereux pour la santé et la vie des personnes en tant qu’ils favoriseraient la propagation du coronavirus, au point qu’il soit nécessaire d’en ordonner la fermeture.

Si le variant Omicron est plus contagieux que d’autres variants de la COVID-19 et nécessite des mesures sanitaires renforcées, encore faut-il démontrer concrètement en quoi la mesure de fermeture ici préconisée est incontournable pour faire face à un tel danger pour la population.

Par ailleurs, le présent arrêt se limite à suspendre cette mesure de fermeture aux seuls espaces intérieurs relevant des établissements culturels de sorte que l’impact de cette suspension est limité et clairement circonscrit".

Actuellement, seuls les établissements culturels sont donc autorisés à reprendre leurs activités mais d'autres recours ont été introduits, notamment par la ligue des droits humains. D'autres décisions judiciaires pourraient donc tomber d'ici la fin de la semaine. Mais pour la ministre de la culture, Bénédicte Linard, qui s'est exprimée sur Twitter "rien ne sert d'attendre un nouvel arrêt avant de rouvrir les cinémas".

Poussé dans le dos par cette décision de justice, le gouvernement a décidé de revoir sa copie et prépare un arrêté réparatoire. Un codeco est programmé ce mercredi, il devrait autoriser les salles de spectacles à rouvrir au conditions en vigueur avant le 22 décembre. Soit un maximum de 200 personnes, assises et avec masques.

Manifestation ou célébration ?

Ce mercredi, une manifestation est prévue à 10h près du Cinéma espace d'Arlon pour soutenir les salles obscures et le secteur culturel dans son ensemble. Un secteur habitué à vivre au gré des décisions du codeco et des fermetures qui en découlent. En Luxembourg, c'est tout le programme de Noël au théâtre qui avait été annulé ces derniers jours. À nouveau, le monde culturel va devoir remettre la machine en route. Nous reviendrons sur les conséquences en Luxembourg dans notre JT de ce mercredi.

 


Frédéric Feller





Voir aussi ...

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus