ZAD. Un huissier a signifié l'avis d'expulsion

ZAD. Un huissier a signifié l'avis d'expulsion
 Publié le vendredi 13 décembre 2019 à 14:10 - Mis à jour le vendredi 13 décembre 2019 à 14:29    Arlon

Ce vendredi fin de matinée, un huissier de justice a signifié aux occupants de la sablière de Schoppach le jugement ordonnant l’expulsion des lieux.

Dans un communiqué, Idélux rappelle son souhait de "voir les occupants quitter le site de manière spontanée et pacifique et encourage donc toutes les personnes en lien avec ces derniers à les convaincre de quitter les lieux sans heurts et dans les meilleurs délais".

Rappelons que les zadistes ont à présent huit jours pour quitter les lieux d'initiative. Après quoi, s'ils n'obtempèrent pas, l'huissier leur signifiera l'expulsion forcée, qui interviendra au plus cinq jours plus tard.

Et c'est ce qui se passera. Dans un récent communiqué, les zadistes se sont adressés à Idélux :

"Vous en appelez à notre raison pour qu'on quitte la zone, mais c'est bien celle-ci qui nous a fait
venir et nous fera rester. Là est le but d'une Zone A Défendre : nous ne partirons pas avant
l'abandon du projet de zoning, cette position est claire depuis le début. Vous nous avez proposé
de « dialoguer », mais peut-être faut-il repréciser ce qu'est un dialogue ? Vos approches n'ont
été jusqu'à présent que de l'ordre de la négociation, voire un simple coup de com. Nous ne
négocierons pas la destruction de la Sablière. (...) Vous nous imputez la décision de l'expulsion mais ce choix est uniquement le vôtre. Vous décidez de nous expulser, nous choisissons de res(is)ter. "







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris