Vivalia

PS et Engagés Luxembourg saluent l'octroi du permis du CHR

PS et Engagés Luxembourg saluent l'octroi du permis du CHR
Image : archipelago
 Publié le mercredi 19 juillet 2023 à 17:27 - Mis à jour le mercredi 19 juillet 2023 à 17:50    Province

Les réactions contrastées se suivent depuis l'annonce de l'octroi du permis pour le CHR de Vivalia à Houdemont. Du côté des instances provinciales des Engagés et du PS, on salue la décision, avec certaines nuances...


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Défenseur de la première heure du projet Vivalia 2025, le député (PS) Philippe Courard, a rapidement salué la décision du gouvernement wallon :

"Grâce à cette décision, les luxembourgeois et luxembourgeoises vont pouvoir bénéficier de soins de santé de qualité dans le futur. « Scandaleux » s'insurge le Bourgmestre d'Arlon. Ce qui est scandaleux c'est sa réaction et son nombrilisme. Le ministre Borsus et le Gouvernement se moqueraient soi-disant de l?administration ? Personnellement, je remercie le Ministre Willy Borsus.
(...)
Sans ce projet, ce serait le chaos pour les soins de santé en Luxembourg dans les prochaines années. Il ne fallait pas manquer cette occasion historique unique souhaitée par le MR, les Engagés et le PS d'offrir, avec un soutien financier wallon conséquent, un outil de qualité pour le personnel de Vivalia et pour les patients".

Et de conclure en invitant " le CA de Vivalia et son Président à mettre tout en œuvre pour rapidement concrétiser ce projet qui sera le plus important réalisé dans notre belle province".

Les Engagés saluent la décision mais...

De son côté le président provincial des Engagés, François Huberty, explique avoir " a pris connaissance avec satisfaction de  la décision des Ministres Borsus et Tellier". Les Engagés saluent "une décision qui va dans le bon sens" mais précisent qu'il faut tenir tenir "compte des inquiétudes de  l’arrondissement d’Arlon et réfléchir à un avenir qui fasse sens pour tous les sites hospitaliers actuels".

Les Engagés appellent donc Vivalia à "construire rapidement, main dans la main avec les  communes concernées, des projets de proximité pour les centres de santé qui doivent encore  voir le jour sur le territoire, en combinaison avec l’hôpital centre-sud et celui de Marche-en Famenne, avec comme objectif prioritaire des soins optimaux pour les patients, y compris en  termes de santé mentale et de revalidation.  

Notre principale préoccupation demeure la qualité des soins de santé pour l'ensemble  des habitants de la province. Or cette décision ne permettra pas de répondre seule à des besoins  criants que nous faisons nôtres. Nous pointons notamment la difficulté de recrutement de  médecins spécialistes et infirmiers, la pénibilité du travail et des horaires, ... 

Pour Les Engagés, les combats essentiels à mener pour les patients et les travailleurs consistent en : 

  • la revalorisation des salaires  
  • la défiscalisation des heures supplémentaires 
  • la reconnaissance de ces métiers comme pénibles 
  • la suppression des quotas INAMI 
  • l’urgence de trouver une solution concernant l’imposition des frontaliers français  

L’enjeu des soins de santé, la priorité des Engagés, mérite toute l’attention des partis  présents dans les gouvernements fédéral et régional, et singulièrement pour les zones rurales.  Nous poursuivrons notre action sans relâche en ce sens" termine François Huberty.