Info

Vivalia : les syndicats obtiennent la revalorisation des bas salaires

Vivalia : les syndicats obtiennent la revalorisation des bas salaires
 Publié le jeudi 11 fevrier 2021 à 17:06 - Mis à jour le jeudi 11 fevrier 2021 à 18:26    Province

Comme nous vous l'annoncions ce mercredi, la situation était tendue entre le CA de Vivalia, l'intercommuale des soins de santé en ptovince de Luxembourg, et les syndicats, regroupés en front commun.

Rejoints par le MOC et écolo, ceux-ci dénonçaient les accords sur la nouvelle gouvernance présentés par le groupe des six, des représentants du Cdh, du MR et du PS. Face à la seule proposition de l'octroi de chèques-repas pour le personnel (en attendant une enveloppe promise par le Fédéral mais toujours en négociations), et alors que les barèmes annoncés pour deux fonctions dirigeantes crevaient le plafond de la RGB (voir plus bas) les syndicats revendiquaient une augmentation de 6% pour les bas salaires (personnel d'entretien intérieur et extérieur, dactylo, etc.)

Ils avaient donc refusé de marquer leur accord en comité de concertation, hier, mercredi 10 février.

Un "ouf" pour le CA

Vivalia, dont le CA doit valider ce jeudi soir cet accord de nouvelle gouvernance, est donc revenue aujourd'hui, 11 février, avec de nouvelles propositions : le chèques-repas, négociés chaque année, sont désormais acquis à durée indéterminée et les bas salaires seront bien revalorisés de 6%, trois à partir du 01/01/21 et trois autres au plus tard au 31/12/21.

Moyennant cette avancée, le front commun a marqué son accord tout en émettant une réserve sur les grilles barémiques proposées par l'accord de nouvelle gouvernance pour les fonctions de Conseiller stratégique et Directeur général, qui toutes-deux sortent du cadre de la RGB, les barèmes de la fonction publique.

Le CA de Vivlia va donc pouvoir valider ce jeudi soir sa réforme de nouvelle gouvernance avant de la présenter devant l'assemblée générale au mois de juin prochain.

Reste à voir ce que les associés (Province et Communes) en penseront.