La voiture est incontournable pour 9 habitants sur 10

La voiture est incontournable pour 9 habitants sur 10
 Publié le mardi 25 fevrier 2020 à 15:41 - Mis à jour le mardi 25 fevrier 2020 à 16:56    Province

La voiture est incontournable pour neuf habitants sur dix en province de Luxembourg. C’est l’un des principaux enseignements de la huitième enquête de L’institut Vias (ex-IBSR) sur l’insécurité routière.

C’est un résultat qui n’étonnera pas grand monde. Dans la province, vous aimez votre voiture et certainement l’indépendance qu’elle offre alors que les distances à parcourir sont très importantes dans la plus vaste des provinces belges. Nous connaissons tous aussi le problème des transports en commun dans les zones rurales. Tout cela explique la relation très particulière que vous entretenez avec votre véhicule privé.

« De toutes les provinces belges, c’est dans le Luxembourg que la voiture rencontre le plus de succès : 87% des habitants l’ont utilisée au moins une fois au cours de l’année écoulée (contre 82% en moyenne en Wallonie) et ce pourcentage est en augmentation par rapport à l’édition précédente (82%). La spécificité géographique de cette province explique évidemment le succès de la voiture.

A contrario, la part des transports en commun est passée en un an de 30 à 25%. C’est deux fois moins que la moyenne belge (50%). », écrit Vias.

 

Trop d’excès de vitesse hors agglomérations

 

Autre volet étudié dans cette enquête, pour laquelle 303 personnes ont été interrogées, la conduite sous influence. Ici, l’institut pour la sécurité routière explique que « le Luxembourg est le meilleur élève de Belgique en ce qui concerne la conduite sous l’influence de drogues et l’envoi de messages en conduisant. Par contre, les habitants de la province dépassent le plus, avec ceux du Brabant wallon, les limitations de vitesse hors agglomération. »

Enfin, c’est chez nous aussi que l’on trouve le moins d’enthousiastes face à l’interdiction de la vente d’alcool dans les stations-services le long des autoroutes.

Nous l’avons mentionné ci-dessus, seules 303 personnes ont été sondées, derrière leur ordinateur. Une méthode et un panel qui ne font pas de cette enquête un sondage des plus représentatifs.

S. BOUDOU







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris