Santé

Cyberattaque à Vivalia : les équipes informatiques progressent mais les services restent limités

Cyberattaque à Vivalia : les équipes informatiques progressent mais les services restent limités
 Publié le mardi 24 mai 2022 à 14:13 - Mis à jour le lundi 04 juillet 2022 à 15:33    Province

L'intercommunale hospitalière Vivalia travaille toujours à la récupération de son système informatique après la cyberattaque dont elle a été victime il y a dix jours. Si les équipes informatiques progressent dans le nettoyage et la remise en route de l'infrastructure, de nombreux services restent impactés.


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


L'intercommunale Vivalia en est bien consciente, s'ils se montrent compréhensifs, ses patients commencent à trouver le temps long. Et dix jours après la cyberattaque qui l'a privée de son système informatique, la perspective d'un retour à la normale reste incertaine :

« On va progressivement vers un rétablissement mais tout cela va prendre du temps. Nous avons trois systèmes informatiques à refaire complètement » explique Fabian Namur, porte-parole de Vivalia.

Car si pour le grand public les améliorations sont imperceptibles ces derniers jours, en interne les équipes informatiques progressent. Ce mardi, Vivalia a annoncé avoir récupéré 200 serveurs et ordinateurs et avancé sur la mise en place d'espaces de stockages sécurisés.

Des ordinateurs fonctionnent à nouveau, en circuit fermé

Concrètement, des ordinateurs sans connexion extérieure sont à nouveau équipés du logiciel qui permet d'accéder et de compléter le dossier médical des patients. Dans les labos, la remise en fonction des automates progresse également.

En attendant, l'activité médicale se poursuit en mode « dégradé ». Exemple : si réaliser une radio reste possible, le résultat n'est visible que dans le service concerné, les résultats ne peuvent pas encore être communiqués dans une salle d'opération.Les opérations non-urgentes restent d'ailleurs annulées sauf exception. Les examens programmés en radiologie/scintigraphie sont également suspendus. 

Quels sont les services accessibles ?

Seules les consultations justifiées par l’état du patient ou un suivi médical, sur avis du  médecin, sont maintenues. Les patients concernés sont contactés directement explique Vivalia.

« Les personnes bénéficiant d’un suivi médical essentiel doivent continuer de se présenter à l’hôpital au  moment fixé pour leur rendez-vous : femmes enceintes (venir avec son carnet de grossesse), patients traités  en chimiothérapie, en oncologie, en diabétologie, en orthopédie pour un suivi de plâtre ». 

À nouveau, l'intercommunale insiste sur la nécessité de ne contacter ou se présenter aux urgences qu’en cas de nécessité.  « Nous demandons à la population de consulter au préalable un médecin généraliste ou le 1733 (soirée/week-end). Le patient envoyé aux urgences ou ayant une consultation maintenue avec un spécialiste doit se  présenter avec un listing de ses médications et antécédents, une copie de son dernier et une copie  des biologies et actes techniques récents pertinents ». 

« Toutes les consultations sont maintenues à l’hôpital psychiatrique de Bertrix (se munir d’une vignette de  mutuelle et de la liste de ses traitements). Nos Centres de prélèvements et Centres Covid sont opérationnels ».  

En cas de doute vous pouvez contacter le call center suivant : 0800/35.168. Il est opérationnel 24h/24 et 7j/7. 

 


Frédéric Feller





Voir aussi ...

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus