Un conseil de rentrée mouvementé à Neufchâteau

Un conseil de rentrée mouvementé à Neufchâteau
Photo d'illustration - N. GUIDI - TV Lux
 Publié le mardi 27 août 2019 à 09:09 - Mis à jour le mardi 27 août 2019 à 13:39    Neufchâteau

La trêve estivale n'a visiblement pas apaisé les tensions au sein des élus chestrolais. Pour ce premier conseil communal de rentrée, l'opposition d'Yves Evrard n'a pas manqué de pointer du doigt plusieurs points à l'ordre du jour jugés comme étant "hors affaires courantes". Par conséquent, de nombreux dossiers, à l'instar des travaux de l'école communale de Grandvoir, l'acquisition de parcelles ou encore les budgets de fabriques d'église ont observé l'abstention de l'opposition, au grand dam de la majorité... 

  

Des conseillers qui se regardent en chiens de faïence 

Une opposition et une majorité avec des points de vues divergents, rien d'étonnant dans un conseil communal. Mais hier soir à Neufchâteau, on a véritablement assisté à un nouveau match "Fourny-Evrard". Le chef de file MR a frontalement attaqué la majorité sortante, la mettant ainsi face à ses responsabilités. Stoïque, Dimitri Fourny encaisse chaque interpellation et répond au conseil non sans un certain agacement :

"C'est s'opposer pour s'opposer, je trouve que ce n'est pas très positif (...) On fait du blocage, de l'obstruction, on va en recours, on fait jouer les relais politiques libéraux pour bloquer des projets d'intérêt général et extrêmement importants, c'est dommageable pour la population", constate Dimitri Fourny, bourgmestre de Neufchâteau. 

  

"La majorité doit faire face à ses responsabilités" 

De son côté, Yves Evrard justifie ses actes par la situation conflictuelle et tendue que vivent les chestrolais depuis pas mal de temps :

"Nous sommes malheureusement en affaires courantes, je rappelle que c'est cette même majorité qui a créé les conditions de chaos dans lesquelles on se retrouve aujourd'hui avec une tutelle qui est vigilante et qui, à plusieurs reprises, a signifié le cadre de ce qu'on appelle les affaires courantes et manifestement la majorité s'obstine (...)", peste Yves Evrard. 

  

Un conseil communal sans Eric Meunier... 

En début de séance, le conseiller "Pour Vous" Eric Meunier a claqué la porte. Il a souhaité s'exprimer en début de conseil, ce qui lui a été refusé (ndlr : un conseiller communal peut faire un discours devant les élus à condition que ceci soit prévu dans l'ordre du jour. Selon Dimitri Fourny, cela n'a pas été fait). Dans une lettre ouverte, Eric Meunier stipule : 

"Je ne souhaite plus prendre part à nos réunions du conseil en affaires courantes, la raison principale étant que l'ordre du jour, une fois de plus, ne tient nullement compte que nous sommes toujours en affaires courantes (...) Je compte toutefois rester conseiller communal afin d'assumer ma fonction le temps nécessaire (...) J'espère réveiller les consciences endormies aveuglées par une soif inconsidérée du pouvoir". 

  
À Neufchâteau, l'apaisement n'est décidément pas à l'ordre du jour.


Nicolas GUIDI 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte