Les bons voeux de Philippe Courard : morceaux choisis

Les bons voeux de Philippe Courard : morceaux choisis
 Publié le mardi 30 janvier 2018 à 17:58 - Mis à jour le mardi 30 janvier 2018 à 18:02    Hotton

C'est de tradition en province de Luxembourg, début janvier, certains députés aiment à rencontrer les médias locaux. L'occasion de débattre et échanger hors du rush lié à l'actualité, voire de mettre à plat d'éventuelles incompréhensions...

Habitué du genre, le député wallon et président du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Philippe Courard, a fait le point avec nous sur une série de dossiers... sans langue de bois. Morceaux choisis :

 

Suppression des provinces

« Je suis un farouche défenseur de l'institution provinciale et je ne crois pas en ce projet de nouvelle assemblée constituée des bourgmestres. Pensez-vous vraiment que cette assemblée de bourgmestres va mieux fonctionner que l'actuel conseil provincial ? Avez-vous vu le sous-localisme ou même l'absentéisme, aux réunions de bourgmestres ? Jamais ils n'auront la même implication, la même efficacité, et encore moins s'ils sont non rémunérés, comme l'envisage la nouvelle majorité MR-cdH. 

Cependant je ne m'oppose pas à une modernisation de l'institution : parfois, elle ne joue pas son rôle ! »

 

Transfert de compétences

« Si l'institution provinciale disparaît, ce sont toute une série de compétences qui devront être transférées. Soit vers les communes : mais quels seront les moyens budgétaires supplémentaires ? Soit vers les Région ou Communauté : mais quelles garanties aurons-nous que les Région et Communauté ne privilégieront pas les grandes villes ? Les matières culturelles par exemple doivent rester dans le giron provincial. »

 

2018-2019 : pronostics électoraux

« Je pense que le cdH va limiter la casse et se maintenir aux prochaines communales. Mais il va s'effondrer aux élections régionales et fédérales de 2019. Grâce au cdH, le MR deviendra le premier parti en Luxembourg, suivi du PS, du PTB, d'ECOLO, du cdH et de Défi. » 

 

La stratégie du cdH aux élections de 2019

« Vous verrez : Benoit Lutgen se présentera tranquillement à l'Europe ; Dimitri Fourny sera tête de liste à la Région ; et René Collin ira au fédéral, ce qui lui permettra de cumuler avec la fonction de bourgmestre. »

 

Di Rupo et le PS

« Je ne suis pas dans le secret, mais je pense qu'Elio di Rupo va laisser la présidence du PS à Paul Magnette juste après les élections communales. Histoire de donner un coup de boost pour les élections de 2019. Ça peut nous faire gagner quelques pour cents. »

 

Bourgmestre de Hotton

« Je suis candidat bourgmestre à Hotton. Mais je veux un signal clair et fort de la population : je dois être le premier ! Il me sera peut-être possible d'être en majorité avec une alliance, mais même en ce cas, je n'accepterai pas de devenir bourgmestre si Jacques Chaplier fait plus de voix que moi. »

 

Christophe Thiry  @xtofthiry

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.


Pub



Facebook