Lutte contre la PPA, nouvelles mesures au nord du périmètre

Lutte contre la PPA, nouvelles mesures au nord du périmètre
 Publié le mercredi 20 mars 2019 à 12:10 - Mis à jour le mercredi 20 mars 2019 à 12:25    Chiny - Florenville - Léglise - Neufchâteau

C'était pressenti depuis vendredi, la carte de la lutte contre la peste porcine africaine évolue à nouveau. Principaux changements : une extension de la zone tampon entre Neufchâteau et Chiny et la mise en place d'une nouvelle zone de vigilance au niveau de la forêt d'Herbeumont.

La nouvelle a été annoncée, ce mardi en fin de journée via un communiqué et commentée par le Ministre René Collin lors de notre débat consacré à la peste porcine africaine : le gouvernement wallon a approuvé un nouvel arrêté qui modifie les mesures de lutte contre la PPA.

La décision fait suite à la découverte de plusieurs carcasses positives en forêt de Chiny.

La zone tampon s'agrandit

 La Zone Tampon reprend désormais une partie de la forêt de Chiny et de Rulles (en vert et mauve sur la carte). Elle constitue désormais une superficie globale de 59.797 ha.

Concrètement, pour ces territoires situés sur les communes de Chiny, Léglise et Florenville, cela implique la mise en place de mesures d’interdiction de circulation, de chasse et d’exploitation forestière.

Notons que concernant la circulation en forêt, le Ministre Collin a annoncé, lors de notre débat, une réouverture des chemins forestiers pour le 6 avril.

Par ailleurs, les opérations de destruction de sangliers menées dans les territoires de chasse qui passent en Zone Tampon passent désormais sous le contrôle de l’administration.

 

La zone de vigilance s'étend vers l'Ardenne

 

 Au Nord de cette extension, la Zone d’Observation s’agrandit de 6.664 ha (en bleu hachuré) et la Zone de Vigilance (en rose sur la carte) est établie sur 10.530 ha supplémentaires, englobant une partie de la forêt d'Herbeumont et touchant également la commune de Neufchâteau.

Sur ces territoires, le titulaires de chasse devront mener des opérations de destruction des populations de sangliers.

 

A ce jour, 1.994 sangliers ont été prélevés. 694 carcasses se sont révélées viropositives.

 589 sangliers ont été tirés dans le périmètre infecté. 122 sangliers ont été piégés et 51 abattus lors d’opération de tirs de nuit.

 

 

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris