Info

Nouvelle lockdown party à Sainte-Ode

Nouvelle lockdown party à Sainte-Ode
Photo d'illustration - Belga image
 Publié le jeudi 28 janvier 2021 à 10:59 - Mis à jour le jeudi 28 janvier 2021 à 11:22    Sainte-Ode


Newsletter

Recevez notre newsletter pour ne rien manquer de l'info, du sport et de nos émissions


Dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 2h00, la police a mis fin à une lockdown party dans un gîte à Aviscourt (Sainte-Ode). Une patrouille a entendu de la musique et aperçu, par la baie vitrée, sept personnes qui buvaient et dansaient. Il s'agissait de collègues de travail, originaires de Bruxelles. Des amendes ont été dressées :  4000 euros pour l'organisateur et 750 euros pour chacun des participants.

Au-delà de ce cas particulier, qui fait suite à un week-end déjà fort chargé en matière de fêtes interdites, faut-il craindre les vacances de carnaval ? Les nombreuses réservations vont-elles provoquer un brassage de population susceptible de disperser encore plus la maladie ?

Pour le bourgmestre de Sainte-Ode, Pierre Pirard, « non si chacun respecte les mesures et ne tente pas de contourner les lois ». Et d’ajouter qu’il a de nombreux contacts avec les loueurs de gîtes de sa commune qui l’interpellent régulièrement pour des questions pratiques. Ils sont, dit-il, très attentifs au respect des règles et les premières victimes de ce que les locataires prétendent. Le bourgmestre souhaite aussi que l’on maintienne un équilibre du curseur entre risque de transmission et liberté individuelle. Faute de quoi "les conséquences psychologiques, que l’on entrevoit déjà, risquent d’être plus graves que celles de la maladie".