Médecin accusé de viols. Des devoirs complémentaires demandés

Médecin accusé de viols. Des devoirs complémentaires demandés
 Publié le jeudi 14 décembre 2017 à 16:14 - Mis à jour le jeudi 14 décembre 2017 à 16:26    Léglise - Neufchâteau

 

Ni condamné, ni acquitté. Ce jeudi matin au tribunal correctionnel de Neufchâteau, il n'y a pas eu de point final à cette affaire qui oppose un médecin généraliste de Léglise à deux de ses anciennes patientes qui l'accusent de viols et attentats à la pudeur.

Ce matin, la juge Thomas n'a pas statué sur le fond mais ordonné des devoirs complémentaires. Un médecin légiste a été désigné afin de procéder à une expertise gynécologique sur l'une des présumées victimes.

Dans cette affaire, où l'accusé nie les accusations de viols, c'est la parole de l'un contre celles des autres. Notons que six autres femmes ont dénoncé des faits similaires mais n'ont pu se constituer parties civiles car les faits étaient prescrits.

Les audiences reprendront le 8 février 2018.

 




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.


Pub



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte