Clara Maes sera jugée par les assises du Luxembourg pour l’assassinat de Suzanne Thibeau

Clara Maes sera jugée par les assises du Luxembourg pour l’assassinat de Suzanne Thibeau
Les faits se sont déroulés Avenue de Bouillon à Libramont (maison avec les volets)
 Publié le mardi 08 octobre 2019 à 09:43 - Mis à jour le mardi 08 octobre 2019 à 09:46    Libramont

La Chambre des mises en accusation de Liège a décidé de renvoyer Clara Maes, 88 ans, devant les assises du Luxembourg, pour l’assassinat de Suzanne Thibeau, 93 ans.

C’est un renvoi qui était très attendu par les proches de la victime, Suzanne Thibeau, grande amie de Clara Maes. La mort de Suzanne Thibeau remonte à début janvier 2015 déjà. La Libramontoise avait été retrouvée, à son domicile, baignant dans une mare de sang. La mort, qualifiée de naturelle dans un premier temps, avait été ensuite requalifiée de meurtre après que les pompes funèbres Grandjean-Chapelle aient découvert des blessures suspectes sur le corps de Suzanne Thibeau. Très rapidement, c’est l’amie proche de Suzanne Thibeau qui s’est retrouvée dans le collimateur des enquêteurs mais Clara Maes a toujours nié le meurtre de Suzanne Thibeau. Elle approche aujourd’hui des 90 ans et vit en maison de repos en centre-Ardenne.

Clara Maes se retrouvera, l’an prochain, devant la cour d’assise du Luxembourg, une information de nos confrères de l’Avenir du Luxembourg. Clara Maes devra répondre d’assassinat (meurtre avec préméditation). Décrite, selon nos sources, comme dévouée, rigoureuse et surtout très intéressée par l’argent, a-t-elle commis l’irréparable en vue de mettre la main totalement sur un héritage conséquent que Suzanne Thibeau avait reçu de sa sœur ? La question trouvera, peut-être, une réponse lors du procès.

S. BOUDOU







Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site et optimaliser votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris