Les élections 2018 par commune :
 

4 ans de prison avec sursis partiel pour l'ex-enseignant de l’IND de Bertrix

4 ans de prison avec sursis partiel pour l'ex-enseignant de l’IND de Bertrix
 Publié le mardi 07 août 2018 à 15:27 - Mis à jour le mardi 07 août 2018 à 15:32    Bertrix

Un ancien enseignant de l’Institut Notre-dame de Bertrix, qui devait répondre d’attentat à la pudeur pour des gestes déplacés sur des adolescentes, écope de 4 ans de prison dont la moitié avec sursis probatoire. Le jugement a été rendu ce mardi par le tribunal correctionnel de Neufchâteau.

Les victimes étaient des élèves. L’homme, âgé désormais de 34 ans, a depuis quitté l’enseignement. Il avait d'ailleurs fait l'objet d'une procédure disciplinaire.

Tout avait été révélé suite aux confidences, au début de l'année 2015, d'une adolescente âgée d'une quinzaine d'années. Le prévenu et les parents de l'adolescente, alors qu'il se trouvait chez des amis communs, avait proposé de conduire la jeune fille à un baby-sitting. Elle expliquera alors qu'il s’était rendu coupable d’attouchements et qu’il avait essayé de l’embrasser. Une plainte avait été déposée. D'autres suivront suite à des confessions d'élèves pour gestes et propos déplacés. Des faits parfois plus anciens. Le prévenu commençait en essayant d'être complices des adolescentes via GSM ou Facebook.

Celui qui était enseignant avait même purgé en 2015 deux mois de prison préventive. En tout, l'ancien professeur devait répondre de quatre attentats à la pudeur. L'IND, via son pouvoir organisateur, avait aussi décidé de se ranger du côté des victimes en se constituant, comme elle, partie civile et ce pour atteinte à l'image de l'établissement.

Le prévenu, qui avait admis des gestes déplacés, espérait lui que le jugement puisse apaiser les victimes et a dit « vouloir s'excuser ». Son avocat, Me Marc Kauten, a mis en avant le suivi thérapeutique. La défense plaidait une peine avec sursis probatoire – donc lié à des conditions – pour ce qui dépassait la prison préventive.

Le tribunal a donc accordé le sursis probatoire mais seulement pour deux ans sur les quatre ans de la peine, avec notamment comme conditions de poursuivre son suivi psychologique ou s'abstenir de prendre contact avec ses victimes. Tout activité liée à l'enseignement est aussi interdite au prévenu pour une durée de 10 ans. Au civil, le PO de l'école obtient 1500€.

S.E.




Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site le sont par des tiers et ne font pas l'objet d'un contrôle avant publication. Par conséquent TV Lux ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur son site.


Pub



Facebook


Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte